Duo de l'ange - Sept chocs et carte blanche

Mélanger les univers musicaux et forcer les rencontres improbables, voilà deux des malins plaisirs de Michèle Méthot, cofondatrice de l'ancien disquaire Les Anges Vagabonds et passionnée de musique dite émergente. La voilà qui se gâte à nouveau, alors qu'elle organise la troisième soirée des Duos de l'Ange, qui se tiendra ce soir au Divan orange, dans le cadre du Coup de coeur francophone.

La formule est simple, mais peut néanmoins créer de violentes explosions de créativité. Les sept duos de musiciens qui défileront ce soir ont été formés par Méthot, et pas nécessairement selon des critères d'affinités ou d'amitié. «J'ai choisi dans ma banque de connaissances et j'ai essayé de créer des mariages, explique celle qui a délaissé le métier de disquaire pour celui de productrice de spectacle et d'agente d'artistes. Je pense qu'il y en a plusieurs qui ne se connaissaient pas du tout avant d'accepter l'invitation!»

À l'affiche de cette troisième soirée de duos, animée par Urbain Desbois et Jacques Bertrand Jr (Jeremi Mourand), on peut retrouver quelques noms plus connus, mais aussi plusieurs musiciens qui ne bénéficient que trop rarement de la lumière des projecteurs.

Parmi les plus connus, nommons le chanteur Dany Placard, qui partagera la scène avec nul autre qu'Alex Jones, leader de la formation WD-40. Les deux guitaristes sauront sûrement trouver un terrain commun, eux qui ont déjà versé tous les deux dans le rock, dans le folk et dans le western.

René Lussier, auteur du mémorable Trésor de la langue, aura une soirée plus chargée que ces collègues musiciens, lui qui participera à deux duos. Celui qui peut faire autant dans la chanson à saveur hawaïenne que dans la musique expérimentale jouera non seulement avec le percussionniste vocal (beatboxer) Dominique Laguë (Motus 3F), mais aussi avec le batteur Michel «Away» Langevin, du groupe Voivod. Les autres duos uniront Navet Confit à Marc Chartrain (Les Chiens), Joël Martel (Les Patates impossibles) à Jacques Bertrand Jr, Martin Tétreault à Gaétan Troutet et Peter Paul (Mononc' Serge) à Pascal Beaulieu (Les Patates impossibles).

Les règles de la soirée sont sommaires. Chaque duo a droit à quinze minutes sur scène et n'est restreint par aucune contrainte. «Tout est ouvert, ils ont vraiment carte blanche», explique Michèle Méthot. C'est un événement unique, je ne referai pas les mêmes duos deux fois, même si les invités, après, décident parfois de retravailler ensemble.»

***

- Les Duos de l'Ange

Ce soir au Divan orange à 21h30