Spectra (re)lance sa maison de disques

Spectra élargit encore le spectre de ses activités: dorénavant, Michel Rivard, Thomas Hellman et Susie Arioli enregistreront leurs disques sur le tout frais label Spectra Musique, dont la création officielle a été annoncée hier.

Jordan Officer — le guitariste du Susie Arioli Band —, Bran Van 3000 et le Suisse K font également partie des artistes dont on vient de confirmer la signature chez Spectra Musique.

Il s'agit dans les faits d'une forme de résurrection davantage que d'une naissance pour le label. En 1979, Offenbach et Claude Dubois avaient lancé des albums chez Disques Spectra. Au fil des années, Spectra s'est fréquemment associé à Audiogram, qui prenait en licence des disques produits par Spectra (Beau Dommage, Leloup, Rivard). Le grand patron de Spectra, Alain Simard, a d'ailleurs été président des disques Audiogram pendant huit ans.

Plus récemment, Michel Rivard (Confiance), Marjo, Michel Fugain et Isabelle Cyr ont lancé des albums étiquetés Spectra, qui n'avait toutefois pas de structure propre pour ce secteur.

Selon Alain Simard, la création officielle d'une étiquette Spectra permettra au groupe d'offrir de manière plus systématique des «contrats 360 degrés» aux artistes: gérance, production de spectacles et de disques. «On le fait dans une optique d'intégration», dit-il.

En contrepartie, la création du label fait mal à l'étiquette Justin Time, qui perd de gros joueurs avec qui elle entretenait d'étroites relations. Susie Arioli (quatre albums, dont deux vendus à plus de

30 000 copies) et Thomas Hellman (8000 ventes de L'Appartement) étaient en effet des artistes phares pour le petit indépendant, qui poussait aussi Jordan Officer pour qu'il entame une carrière solo.

«Nous sommes habitués de servir de club-école des grosses étiquettes, a indiqué hier Simon Fauteux, directeur des ventes pour le Québec chez Justin Time/Fusion III. C'est toujours dommage, mais ça fait partie de la "game".» Diana Krall avait notamment entamé sa carrière chez Justin Time, avant d'être repêchée par Universal. Plusieurs artistes distribués par Fusion III ont autrement quitté ce groupe une fois leur carrière lancée.

Le groupe Spectra forme un petit empire du spectacle au Québec. Il organise le Festival de jazz, les Francofolies, possède et gère les salles du Métropolis et du Théâtre Outremont, produit des émissions de télévision, organise des tournées d'artistes et gère leur carrière.

Distribution Sélect, qui appartient à Quebecor Média, s'occupera de la distribution des disques de Spectra.