En bref - Anne-Sophie Mutter primée

La violoniste allemande Anne-Sophie Mutter s'est vu décerner le prix de la Fondation Ernst-von-Siemens, sorte de «prix Nobel de la musique».

Elle empochera la coquette somme de 200 000 euros (environ 280 000 $), dont elle reversera la moitié à sa propre fondation destinée à encourager les jeunes talents. La Fondation Ernst-von-Siemens a également distribué près de trois millions de dollars de prix d'encouragement, par exemple pour diverses manifestations musicales en Chine, cinq projets autour de Karlheinz Stockhausen, ou l'édition critique de partitions d'opéras de jeunesse de Wagner, dont les originaux, qu'Adolf Hitler avait acquis en 1939, ont été détruits dans les bombardements de Berlin en 1945. On remarque également dans la liste des bénéficiaires Fred K. Prieberg, le remarquable historien musical, spécialiste de l'influence des régimes totalitaires sur la création musicale.