Le ténor Rolando Villazon acclamé à Vienne

Vienne — Le Staatsoper de Vienne a réservé samedi soir un accueil triomphal au ténor mexicain Rolando Villazon, qui signait son retour sur scène après plus de quatre mois d'absence pour raisons de santé.

Rolando Villazon, 35 ans, n'a pas caché sa joie de retrouver la scène, dans le «Werther» de Jules Massenet, aux côtés de la mezzo-soprano française Sophie Koch, et sous la direction du chef d'orchestre italien Marco Armiliato.

Quelque peu nerveux et retenu dans le premier acte, Villazon a progressivement retrouvé les accents qui lui ont valu d'être célébré comme l'un des chanteurs d'opéra les plus séduisants de sa génération. D'ordinaire réservé, l'exigeant public du Staatsoper l'a ovationné debout pendant plusieurs minutes.

Rolando Villazon, qui avait entamé mi-juillet à Hambourg une tournée triomphale aux côtés de la soprano russe Anna Netrebko, avait par la suite annulé tous ses concerts en raison d'un «surmenage». Il avait notamment renoncé à se produire au Festival de Salzbourg en août et annulé ses récitals à New York cet automne.

À voir en vidéo