Musique classique - Le printemps pour une nouvelle salle

On y est arrivé, plus lentement que prévu: la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm à Québec ouvrira ses portes le 24 mars prochain aux sons de l'oratorio Israël en Égypte de Haendel, présenté par Les Violons du Roy sous la direction de Bernard Labadie. C'est le fait majeur prévisible de la vie musicale québécoise en cette première moitié d'année.

L'inauguration de cette salle de 979 places, élément majeur du projet de rénovation du Palais Montcalm qui aura coûté 22 millions de dollars, avait été reportée à deux reprises déjà. Cette fois sera la bonne, et l'ensemble de Bernard Labadie, dont cela deviendra la résidence, en profitera pour y donner, dès la semaine suivante, La Passion selon saint Jean de Bach avec l'ensemble Arion, puis encore une semaine après, le 7 avril, les Stabat Mater de Vivaldi et Pergolese, avec Karina Gauvin et Marie-Nicole Lemieux.

Restons à Québec, pour signaler la venue en récital au Club musical, le 6 avril, de la célèbre soprano finlandaise Karita Mattila. Cette dernière sera aussi la vedette, à Montréal, du concert-bénéfice de l'OSM le 10 avril. L'orchestre de Toronto sera en tournée à Québec le 17 avril et celui de Montréal, le 25 avril. Quant à l'orchestre symphonique de Québec, il accueillera James Ehnes le 28 mars et Louis Lortie le 5 avril. Les mélomanes de Québec en concluront qu'ils ont deux mois pour économiser en vue de se payer l'avalanche d'événements musicaux qui les submergera à l'orée du printemps, avalanche à laquelle on ajoutera le Roméo et Juliette de Gounod à l'Opéra de Québec, à partir du 5 mai.

Voix

À Montréal, les deux ouvrages attendus à l'Opéra de Montréal sont Lakmé de Delibes à partir du 3 février et Don Giovanni de Mozart par le tandem René Richard Cyr et Bernard Labadie à compter du 19 mai. Plus attendue encore, la réponse à la question: y aura-t-il une saison 2007-08 ou l'OdeM sera-t-il mis «en jachère» pendant un an?

Il faut ajouter au programme le spectacle de l'Atelier lyrique, à partir du 27 mars. Il mondo de la luna de Haydn succédera à The Turn of the Screw de Britten, donné l'an passé. Le panorama lyrique sera enrichi par les spectacles estudiantins, souvent d'excellent niveau, de l'Université de Montréal (Le Couronnement de Poppée de Monteverdi du 1er au 4 mars) et d'Opera McGill. McGill présentera trois spectacles: un couplage de L'Enfant et les Sortilèges de Ravel et de Gianni Schicchi de Puccini à partir du 1er février, Vanessa de Barber, puis La Vie parisienne d'Offenbach en mars.

Évidemment, outre Don Giovanni, la grosse affiche montréalaise de cette seconde moitié de saison est le Tristan et Isolde de Wagner donné en version concert par Kent Nagano à l'OSM, les 15 et 18 février. Ben Heppner sera Tristan et Christine Brewer incarnera Isolde.

Tout près de nous, le 25 janvier à la salle Redpath, la Société musicale André-Turp (SMAT) accueillera une jeune mezzo intéressante, la Néerlandaise Christianne Stotijn, pour un récital de mélodies de Mahler, Strauss, Schubert et Ives. Autres récitals qui s'annoncent bien: la contralto Nathalie Stutzmann au Ladies' Morning, le 4 mars, et le baryton Gerald Finley avec la SMAT, le 12 mars.

Solistes et orchestres

Grande date dans la carrière d'Angèle Dubeau: elle fêtera ses trente ans de scène dans un concert, le 2 mars, dans le cadre de Montréal en lumière. Si l'on fait le tour des visites de solistes et d'ensembles de chambre, on trouvera notamment, chez Pro Musica, les Quatuors Muir (5 mars) et Prazak (20 mars) et, au Ladies' Morning, le Quatuor américain (25 mars) et le violoncelliste Steven Isserlis (6 mai).

Les invités de l'OSM auront pour noms James Ehnes, Garrick Ohlsson, Marc-André Hamelin et Lang Lang, mais c'est Geneviève Soly qui profitera de la visite violonistique la plus huppée, celle de Viktoria Mullova dans un récital Bach le 17 février.

À l'OSM, on guettera la venue de Valery Gergiev, les 26 et 27 février, avec la symphonie Pathétique de Tchaïkovski. Selon que le chef sera concentré sur la musique ou occupé à d'autres affaires (dans le style «I am a very busy man»), cela sera soit une soirée tout à fait routinière, soit l'une des expériences les plus exaltantes de votre vie. À vous de parier... On accueillera également avec plaisir le gentleman Neville Marriner (6, 8 et 9 mai), alors que Kent Nagano poursuivra son cycle Beethoven avec L'Héroïque le 20 mai. En fin de saison, les 24 et 25 mai, Luc Plamondon nous proposera de nouvelles paroles sur Rosamunde de Schubert, de quoi attirer les projecteurs.

Yannick Nézet-Séguin dirigera la musique de Pierre Mercure en février et mars ainsi que plusieurs oeuvres françaises, et achèvera sa saison, le 11 juin, avec la 6e Symphonie de Mahler. L'Orchestre métropolitain accueillera Lorraine Vaillancourt dans un programme Stravinski, Bartók et Prokofiev en mai. À Montréal, Les Violons du Roy présenteront un programme de symphonies de Haydn, le 4 février, et Israël en Égypte de Haendel le 26 mars. L'Orchestre de chambre McGill reçoit Alain Lefèvre le 29 janvier dans le 1er Concerto de Chostakovitch, alors qu'André Laplante jouera le 2e Concerto avec I Musici le 7 février. À découvrir, le 1er mars, l'arrangement par Yuli Turovski du 7e Quatuor du compositeur russe.

Parmi les ensembles en visite, l'Orchestre symphonique de Toronto sera à Montréal les 18 et 19 avril et Pro Musica accueillera le 30 avril, pour son concert-bénéfice, Il Giardino Armonico, ensemble vénitien.

Baroque et contemporain

En attendant la programmation de Montréal Nouvelles Musiques, du 24 février au 8 mars, dévoilée le 30 janvier, signalons à la SMCQ un grand concert Steve Reich par l'atelier de percussions de l'UdeM, le 30 janvier justement. Au NEM, le grand concert annuel aura lieu le 18 avril, avec en vedette Salvatore Sciarrino. Le 9 mai, l'ECM de Véronique Lacroix organise une soirée de créations en collaboration avec Espace Musique.

Dans le domaine de la musique baroque, le contre-ténor Matthew White et Les Voix baroques exploreront Le Cantique des cantiques le 16 mars dans le cadre de la saison CBC/McGill; Arion accueillera la violoniste Elizabeth Wallfisch le 23 février et interprétera avec Les Violons du Roy La Passion selon saint Jean de Bach fin mars; Les Idées heureuses fêteront leur

20e anniversaire lors d'un concert-bénéfice le 16 mars; Clavecin en concert célébrera Mondonville le 2 mars et Buxtehude le 25 mai, alors que le Studio de musique ancienne s'intéressera à l'Italie renaissante et baroque les 8 mars et 29 avril.

Un dernier mot sur le concours Musical International de Montréal, consacré cette année au chant et qui se déroulera du 22 mai au 1er juin. Après, il sera temps de reprendre son souffle pour aborder les festivals et, notamment, le grand événement que sera la venue de Paavo Järvi et la Deutsche Kammerphilharmonie pour une intégrale Beethoven présentée à New York, à Chicago et au Festival de Lanaudière.

Collaborateur du Devoir