Musique - Éval Manigat: changement de vie

Éval Manigat, grand frère des musiciens world montréalais et apôtre du métissage, retourne en Haïti à la fin du mois: presque 40 ans après l'avoir quittée, 33 après s'être installé ici. «C'est un déchirement total, dit-il. Je me promène dans les rues de la ville et je commence à réaliser que je vais partir. Je sais bien que le pays haïtien que j'ai connu n'existe plus.» À 67 ans bien comptés, il s'y rend dans une sorte de retour d'ascenseur, pour réaliser un vieux rêve, remettre ce qu'on lui a donné, créer une Académie de musique. À Saint-Marc, là ou il a grandi et où il a commencé à faire de la musique, sur le bord de la mer, au nord de Port-au-Prince.

Mais il pourrait revenir sur une base ponctuelle à titre de chef d'orchestre, alors qu'une collaboration serait établie avec le projet de musée de la chanson québécoise de Val-David. En attendant, le ministère de la culture d'Haïti est prêt à établir un partenariat avec lui. «Des élèves attendent et des instruments sont déjà entreposés à Saint-Marc, précise le maestro. La table est donc mise pour les premiers cours et ateliers avant d'organiser la construction d'un bâtiment. «Je désire faire entendre aux jeunes autre chose que du konpa, même si je ne suis pas en guerre contre le genre. En fait, j'aimerais bien apporter le jazz là-bas.»

Un jazz rempli de lumière afro-caribéenne, à l'écriture acérée, au méchant groove, avec un redoutable sens du punch: un jazz world latinisé avec éclat, alors que cohabitent avec grande aisance une sorte de désinvolture antillaise, une pulsion funky et une atmosphère aérienne. À l'image d'Empreintes, le nouveau disque que le bassiste vibraphoniste a réalisé avec les musiciens du groupe Many Ways et quelques invités de marque dont le claviériste Tim Jackson, le Percussionniste Vovo, les guitaristes Toto Laraque, Wesley Louissaint et Martial Méroné. L'album sera disponible en magasin après les fêtes, mais il le lance demain aux Bobards lors d'un concert-bénéfice au profit du financement du transport du matériel pédagogique en Haïti. Ça va louer!

Collaborateur du Devoir

- Éval Manigat aux Bobards, mardi 19 décembre 2006, à 20 h