Opéra - Le ténor Roberto Alagna chante devant la Scala

Le ténor Roberto Alagna voulait reprendre son rôle dans Aïda après son esclandre dimanche.
Photo: Agence Reuters Le ténor Roberto Alagna voulait reprendre son rôle dans Aïda après son esclandre dimanche.

Rome — Le ténor français Roberto Alagna, qui aurait dû jouer hier soir dans Aïda à la Scala de Milan, s'est rendu devant le théâtre et a chanté un air de Madame Butterfly de Puccini sous les flashs des photographes et les caméras de télévision, a rapporté l'agence ANSA.

Le ténor voulait reprendre son rôle dans Aïda après son esclandre dimanche à la suite de sifflets du public mais le théâtre milanais a refusé.

Alagna s'est rendu sur la place de la Scala vers 19h45 locales, un peu avant l'heure de la représentation d'Aïda, selon l'agence italienne.

Alagna, 43 ans, qui jouait le général égyptien Radamès dans l'opéra de Giuseppe Verdi mis en scène par Franco Zeffirelli, avait brusquement quitté la scène dimanche après avoir été sifflé et hué par une poignée de spectateurs lors de son interprétation de l'aria d'ouverture Celeste Aïda.

À la suite de cet incident, la Scala a annoncé qu'elle se passerait de ses services.

Le ténor a pris le théâtre en photo avec son téléphone. «Je suis venu prendre un souvenir, le dernier beau souvenir de la Scala, car je ne sais pas quand je la reverrai», a-t-il déclaré à la presse.

«J'ai toujours été généreux avec le public [...] mais dimanche soir, il n'y a même pas eu un applaudissement pour me dire "Roberto, reviens"», a-t-il ajouté.