En bref - Baltimore rencontre Montréal

Le Baltimore breaks est un genre qui n'en est pas un.

Avec sa popularité atteignant un large public, le Québec se met au goût du jour depuis quelques mois mais, du fait de sa formule appliquée machinalement à toutes les sauces, plusieurs se demandent aujourd'hui si ce genre mérite vraiment la noblesse d'une catégorie propre. Un des artistes les plus actifs du Baltimore breaks moderne, l'excellent Aaron Lacrate, débarque pour la première fois à Montréal demain à la SAT (1495, boulevard Saint-Laurent) et devrait y faire médire toutes les mauvaises langues. Il est l'invité du jeune collectif de DJ et de promoteurs Peer Pressure, dans une nouvelle association mensuelle avec les chics producteurs d'I Love Neon.