Le testament de George Harrison

Les fans de George Harrison devraient apprécier l'album posthume de l'ex-membre des Beatles, qui sera disponible à compter du 19 novembre en Amérique du Nord.

Onze des douze chansons qui se retrouvent sur le CD intitulé Brainwashed sont l'oeuvre d'Harrison, décédé en novembre 2001.

À Montréal, des représentants des médias et certains fans ont pu écouter cet album qui se situe dans la lignée du style Harrison.

Le producteur de disques Michel Laverdière affirme que cet album, «testament d'Harrison», produit quelques mois avant sa mort, devrait passer à l'histoire, compte tenu du fait qu'il boucle l'oeuvre d'un grand de la musique. À son avis, cet album démontre toute la maturité d'Harrison.

M. Laverdière, qui s'occupe aussi du Réseau québécois des amis des Beatles, estime qu'on retrouve ainsi une atmosphère irremplaçable. Il soutient qu'Harrison n'avait plus rien à prouver à la fin de sa vie. Cela, selon lui, a permis d'avoir un album de qualité, y relevant même une certaine uniformité.

L'expert des oeuvres des Beatles parle aussi d'un certain détachement d'Harrison, qui n'avait plus à se battre pour faire passer ses idées. À son avis, même dans la revendication, les expressions d'Harrison sont sereines.

M. Laverdière affirme que les collectionneurs des Beatles seront satisfaits du produit final. L'album a été coproduit par Harrison, son fils Dhani et Jeff Lynne.