Festival du monde arabe 2006 - Lotfi Bouchnak: la danse des cerveaux

Il y a chanteur classique et chanteur classique. En Occident, on l'imagine fier, avec du panache, certes, fidèle à sa formation, après des années d'études rigoureuses, strictement campé dans son répertoire, s'en tenant à la lettre d'un texte appris par coeur. S'il y en a bien quelques-uns qui plongent dans d'autres univers, en règle générale la musique savante se trouve dans un camp, la culture populaire dans l'autre.

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .