En photo: Pink sans Floyd

Roger Waters a eu beau ramener le dirigeable en forme de cochon rose dans Sheep comme au temps de la tournée Animals, s'entourer de sbires capables de jouer note pour note les Shine On You Crazy Diamond, Wish You Were Here et la totale de l'album The Da
Photo: Roger Waters a eu beau ramener le dirigeable en forme de cochon rose dans Sheep comme au temps de la tournée Animals, s'entourer de sbires capables de jouer note pour note les Shine On You Crazy Diamond, Wish You Were Here et la totale de l'album The Da

Roger Waters a eu beau ramener le dirigeable en forme de cochon rose dans Sheep comme au temps de la tournée Animals, s'entourer de sbires capables de jouer note pour note les Shine On You Crazy Diamond, Wish You Were Here et la totale de l'album The Dark Side Of The Moon, ce n'était jamais hier soir au Centre Bell qu'un spectacle-hommage plus luxueux que les autres, avec le vrai de vrai bassiste origininal en boni, mais autrement pas si différent de l'Australian Pink Floyd Show et autres fac-similés.

Constat qui n'empêchait pas les 16 254 spectateurs d'exulter comme s'ils étaient téléportés au Forum, à l'Autostade ou au Stade Olympique de l'ère glorieuse. D'autant que le son était meilleur. La critique de Sylvain Cormier en page B 2.