En bref - Benoît Dutrisac est blanchi

La plainte portée par des musulmans à l'encontre de Benoît Dutrizac, pour les propos qu'il avait tenus lors d'une édition des Francs-tireurs à Télé-Québec, a été rejetée par le Conseil de presse du Québec.

Lors de l'émission du 2 février 2005, l'animateur avait déclaré deux fois «religion stupide», après qu'une invitée eut mentionné que les enfants musulmans étaient invités à faire le jeûne du Ramadan à partir d'un âge relativement jeune. M. Mohamed Nekili avait alors porté plainte au Conseil de presse, estimant que ces propos entretenaient les préjugés envers la religion musulmane. Le Conseil de presse a rejeté la plainte en faisant valoir que Les Francs-tireurs relève du genre journalistique de la chronique et du commentaire, et que ce genre permet d'adopter un ton polémiste pour prendre parti et exprimer des critiques. Tout en comprenant «que l'expression utilisée ait pu choquer une portion de l'auditoire».