Denis Lévesque quitte TQS pour TVA

La chicane au Grand Journal de 22h de TQS est terminée: Denis Lévesque, le présentateur du Grand Journal qui devait travailler en duo cet automne avec Isabelle Maréchal, est passé à LCN/TVA.

En entrevue au Devoir, Denis Lévesque n'a pas jeté d'huile sur le feu, en demeurant respectueux envers son ancien employeur et son ex-future collègue. Il s'est contenté de dire que TVA lui permettra de faire ce qu'il aime le mieux et ce dans quoi il est le plus à l'aise: «Je me suis demandé si je voulais être un journaliste ou un "infotainer"», dit-il.

L'annonce, cet été par TQS, qu'Isabelle Maréchal se joindrait au Grand Journal de TQS avait sérieusement perturbé Denis Lévesque, puisque la chaîne avait annoncé par communiqué que Mme Maréchal devenait présentatrice du bulletin de nouvelles et que Denis Lévesque animerait les débats de 22h30.

Il semble que l'information était inexacte. «La polémique avec Isabelle Maréchal n'était pas fondée», soutient-il, et, selon le scénario mis en place, Denis Lévesque conservait son poste de présentateur des nouvelles et d'animateur des débats et Isabelle Maréchal l'accompagnait pour livrer des commentaires éditoriaux.

«J'aurais été capable de vivre avec cette formule, pour gagner ma vie», dit-il. Mais il est clair que c'est une formule qui ne lui convenait pas vraiment. «TVA m'a fait une offre qui correspond plus à mes valeurs, qui me permet de retourner à mes valeurs d'information», affirme-t-il. De plus, «TVA m'offrait un engagement plus solide à long terme, alors que si la formule à TQS ne fonctionnait pas, je risquais d'être écarté».

On sait qu'Isabelle Maréchal porte plusieurs chapeaux, dont celui d'animatrice de Loft Story, cet hiver à TQS. Denis Lévesque croit-il que TQS mélange trop les genres et verse trop dans l'information-spectacle? «C'est certain que, moi, je n'animerais pas le Loft en présentant des nouvelles. Chaque journaliste doit bâtir sa crédibilité et c'est le public qui juge. C'est plus difficile pour le public de comprendre si tu portes trois ou quatre chapeaux.»

Denis Lévesque soutient avoir été approché par TVA vendredi dernier seulement. Le journaliste ne s'est pas présenté à la conférence de presse de lancement de la programmation de TQS mardi.

À TQS, aucun commentaire officiel n'a été émis mais, selon différentes sources, on n'apprécie pas tellement cette défection. En principe, le nouveau Grand Journal de 22h doit commencer le 29 août, dans dix jours à peine, et on cherche maintenant activement qui pourrait faire partie du duo avec Isabelle Maréchal. Selon nos informations, il n'est pas question que Mme Maréchal présente seule le bulletin de nouvelles: de toute façon, elle voulait uniquement agir comme éditorialiste et commentatrice.

Âgé de 47 ans, Denis Lévesque a oeuvré pendant 15 ans à la radio privée du Saguenay (il vient de Roberval) avant d'occuper différentes fonctions à RDI, de 1995 à 1998, pour devenir lecteur du bulletin de 22h à TQS.

À TVA, il rejoindra Martin Cloutier, l'ancien patron de RDI maintenant directeur général de LCN, qui l'a personnellement approché. Il est prévu que Denis Lévesque livre les nouvelles de l'heure le soir, sur les ondes de LCN.