TQS raffine ses formules gagnantes

Non, ce n’est pas un nouveau scoop de Jean-Luc Mongrain: l’animateur du Grand Journal s’amuse plutôt avec deux sosies immédiatement reconnaissables, qui participeront à une nouvelle émission de la chaîne le mardi soir, Les sosies débarquent,
Photo: Jacques Grenier Non, ce n’est pas un nouveau scoop de Jean-Luc Mongrain: l’animateur du Grand Journal s’amuse plutôt avec deux sosies immédiatement reconnaissables, qui participeront à une nouvelle émission de la chaîne le mardi soir, Les sosies débarquent,

Magazines d'information toujours plus provocants et retour en force de la télé-réalité: TQS raffine ses formules gagnantes en se voulant encore plus audacieuse cet automne et cet hiver.

Mais les formules de débats et de «nouvelles commentées» ne se font pas sans heurts. Ainsi, on ignore comment le nouveau tandem Denis Lévesque-Isabelle Maréchal arrivera à s'accorder au Grand Journal de 22h à partir du 29 août. L'actuel présentateur de nouvelles Denis Lévesque ne s'est pas présenté hier matin à la grande conférence de presse de lancement de saison de TQS, où toutes les personnalités de la chaîne étaient présentes.

Selon le directeur des programmes Luc Doyon, Denis Lévesque «était retenu pour des raisons d'ordre familial et personnel».

L'explication n'a pas convaincu grand monde hier dans la salle des nouvelles de TQS. Rappelons que le syndicat des employés avait dénoncé cet été la confusion des genres, disait-il, qui semblait s'installer au Grand Journal avec l'arrivée d'Isabelle Maréchal, qui est également animatrice des galas de Loft Story cet hiver à TQS.

Le 11 juillet, TQS diffusait un communiqué pour annoncer qu'Isabelle Maréchal se voyait confier «la présentation des nouvelles au Grand Journal de 22h» alors que Denis Lévesque dirigera les débats de 22h30. Ce communiqué est aujourd'hui qualifié de «vulgaire malentendu» par la direction de TQS.

Selon ce qu'on a pu comprendre hier, Denis Lévesque sera donc le vrai présentateur des nouvelles et l'animateur des débats, et Isabelle Maréchal livrera des commentaires de type éditorial sur les nouvelles, sans qu'on sache exactement si elle interviendra constamment pendant le bulletin. Bref, l'affaire ne se présente pas très bien, et Denis Lévesque était impossible à joindre hier pour lever tous les doutes.

Le fonctionnement du Grand Journal du midi semble plus clair. Isabelle Vachon présentera à 11h30 une tribune téléphonique, puis un bilan complet des nouvelles du jour à midi; à 12h15 Benoît Dutrizac se joindra à l'émission jusqu'à 13h pour commenter l'actualité.

Jean-Luc Mongrain demeure toujours solide de 16h30 à 18h30, et TQS ajoute tous les matins, de 9h à 10h, un nouveau magazine d'opinion avec deux fortes gueules, Gilles Proulx et Stéphane Gendron.

Même le magazine artistique Flash, maintenant animé par Patricia Paquin seule, promet de laisser plus de place à la critique en ondes.

Et la télé-réalité

Les débats se poursuivent également à 110 % en fin de soirée, où par ailleurs on se prépare à faire face à une sérieuse compétition de la part de Radio-Canada, qui proposera cet automne un nouveau magazine sportif à la même heure avec Mario Langlois. Ne prenant pas de risque, 110 % a mis sous contrat ses principaux débatteurs (le Grand Journal de 22h a d'ailleurs fait la même chose pour ses propres débats).

Mais la nouvelle saison de TQS est également marquée par deux grandes séries de télé-réalité qui feront jaser: The Bachelor, une adaptation québécoise de la série de télé-réalité la plus écoutée dans le monde, où 25 jeunes Québécoises seront en compétition pour attirer les regards d'un célibataire parfait... Alain Choquette présentera l'émission pendant huit semaines à compter du 30 septembre, et TQS a promis à ses annonceurs d'attirer 800 000 auditeurs.

Mais la chaîne espère surtout dépasser le million d'auditeurs avec la nouvelle version de Loft Story, présentée cet hiver et produite par Télévision, le même producteur que Belle et bum.

L'autre nouveauté importante de l'automne, Donnez au suivant, prendra l'affiche le vendredi soir. Chantal Lacroix voudra y créer une «chaîne de bonheur» alors que l'émission viendra en aide à deux personnes à chaque émission, lesquelles devront ensuite aider deux autres personnes.
1 commentaire
  • jane Couture - Inscrite 20 janvier 2006 18 h 50

    Au sujet : Isabelle Maréchal

    Bonjour,
    Je veux émettre mon opinion au sujet de l'animation du Téléjournal en soirée, en
    remplacement de Jean-Luc Mongrain. Je la trouve tout simplement extraordinaire. Je la
    trouve dynamique, intéressante et les mots me manquent; je pourrais continuer ainsi
    pendant des heures... Et je parle ici de: Isabelle Maréchall.

    Bravo
    Vous rendez le téléjournal plus intéressant.
    Merci
    Mme Jane Couture