Lock-out à la CBC: les cadres peu présents

Toronto — Depuis qu'elle a décrété le lock-out de ses 5500 employés syndiqués de l'extérieur du Québec et de Moncton, Radio-Canada/CBC est sur le pilote automatique, fonctionnant avec beaucoup de rediffusions et émissions moins étoffées.

Mais le changement le plus notable est l'absence apparente de tout effort visant à présenter des bulletins de nouvelles produits par des cadres. Des bulletins de la BBC sont plutôt diffusés aux heures de grande écoute.

La chaîne d'information continue Newsworld ne présentait que des manchettes canadiennes d'une minute lues par des cadres, avant de passer aux bulletins de la télévision d'État britannique. «C'est certainement le plan actuellement», a affirmé Jason MacDonald, porte-parole officiel de la CBC, en commentant la programmation des nouvelles de la société d'État.

Radio-Canada/CBC a mis ses employés syndiqués en lock-out dimanche à minuit. Les employés du Québec et de Moncton ne sont pas touchés par ce nouveau conflit de travail.