À voir à la télévision le dimanche 5 juin - Le pouvoir de la Griffe

Nike ou Adidas? Coke ou Pepsi? Dites-nous quelle marque vous choisissez et nous vous dirons qui vous êtes. Les marques commerciales sont partout; elles sont presque devenues de nouvelles classes sociales. Dans son essai No Logo, l'auteure Naomi Klein explique que, depuis les années 1980, les plus grandes multinationales ont radicalement changé leur façon de travailler: elles produisent maintenant des marques avant de produire des marchandises. Le produit en tant que tel peut être confié à des sous-traitants, l'important étant d'abord la stratégie marketing sur le nom du produit.

La journaliste Emmanuelle Garnaud s'est intéressée à ce phénomène il y a quelques années avec ce documentaire réalisé par Michel Pelletier et diffusé en 2002. Il sera sûrement intéressant de le revoir. Je n'ai aucun doute que l'exercice de démonter les stratégies de certaines multinationales est toujours pertinent. Remarquez que, depuis sa diffusion, le film The Corporation a exploré le sujet. Mais, dans L'Empire des marques, on réalise que la propagande commerciale des marques dépasse de loin les rêves démagogiques des politiciens, et les grandes marques jouent maintenant sur l'émotivité et même la spiritualité pour se

faire connaître.

Le film s'attarde au cas exemplaire de Nike, qui a connu un succès fabuleux parce que le dirigeant de la compagnie a décidé d'axer tous ses efforts sur le marketing plutôt que sur le produit lui-même, faisant de la chaussure Nike un symbole de la victoire et du dépassement plutôt qu'un simple soulier de course, aussi solide et aérodynamique soit-il.

Caméra témoin / L'Empire des marques
Radio-Canada, 22h30