TikTok annonce une nouvelle fonctionnalité double face comme celle de BeReal

TikTok a ajouté jeudi une nouvelle fonctionnalité «TikTok Now».
Photo: Denis Charlet Agence France-Presse TikTok a ajouté jeudi une nouvelle fonctionnalité «TikTok Now».

Après Instagram et Snapchat, la plateforme bien adulée des adolescents et des jeunes adultes TikTok a ajouté jeudi une nouvelle fonctionnalité, « TikTok Now », qui reprend la formule de BeReal avec sa double caméra avant et arrière.

À partir de maintenant, les utilisateurs de l’application chinoise recevront une notification tous les jours à un instant donné afin de leur faire capturer le moment de la journée.

Cette méthode reprend celle de BeReal, application lancée par deux Français en 2020 qui a vu sa popularité s’enflammer dans les derniers mois grâce à un marketing visant la spontanéité et la régularité. Chez BeReal, l’idée est de prendre une photo en mode selfie et en mode paysage pour la relayer à un cercle restreint d’amis proches.

Cependant, cette nouvelle fonctionnalité ne suit pas la ligne directrice de l’application TikTok, qui ne se considère pas comme un réseau social comme Facebook, centré sur les interactions entre personnes qui se connaissent. Cette nouvelle fonctionnalité arrive quelques jours seulement après la sortie de l’enquête de la start-up américaine NewsGuard sur la mésinformation mise en ligne sur l’application chinoise.

Les fausses nouvelles affluent

 

NewsGuard, organisme créé en 2018 pour contrer la mésinformation, a dévoilé mercredi une enquête affirmant que « près de 20 % des vidéos qui apparaissent dans les résultats de recherche contiennent de la mésinformation ».

Pourtant, l’application dit avoir mis en place un système d’intelligence artificielle qui passe au crible les vidéos publiées sur son fil d’actualité. L’entreprise TikTok a également rappelé à NewsGuard que ses politiques « indiquent clairement que nous n’autorisons pas la mésinformation dangereuse, notamment la mésinformation médicale, et que ces contenus seront retirés de la plateforme ».

Aux États-Unis, TikTok est dans le collimateur de nombreux élus à cause de sa maison mère, le groupe chinois ByteDance. Ils accusent le groupe de donner accès au gouvernement chinois à des données d’utilisateurs américains, ce qu’elle a toujours nié.

Des allégations qui soulèvent des questions sur l’influence que peuvent avoir TikTok et ses concurrentes sur la mésinformation, mais aussi la santé mentale de leur jeune public.

Des applications qui se font la course

 

Selon la consultante et chargée de cours en marketing Web Stéphanie Ouellette, cette nouvelle fonctionnalité n’est cependant pas surprenante. « On le voit, Instagram essaye de devenir TikTok et chacun veut prendre les fonctionnalités des autres. Ça devient la course au réseau social qui sera le plus utilisé, donc des fonctionnalités qui sont populaires chez d’autres vont être reprises chez leur concurrent. »

En juillet dernier, Instagram avait présenté à ses utilisateurs sa fonctionnalité « Dual », qui copie l’idée de BeReal de prendre des images simultanément avec les objectifs avant et arrière de son téléphone.

Une tendance marketing qui ne risque pas de se calmer, selon Mme Ouellette, puisque les fonctions ne font que fleurir pour que ces réseaux sociaux puissent garder au bout de leurs doigts leurs utilisateurs.

À voir en vidéo