À voir à la télévision le vendredi 31 décembre - Éloize comme Ulysse

Un projet fou: partir des Îles-de-la-Madeleine pour fonder une compagnie de cirque québécoise d'envergure internationale. Un autre encore plus fou: revenir aux Îles monter un chapiteau pour faire son cirque aux Madelinots.

Les deux ont réussi, le Cirque Éloize est né en 1993, il a grandi et est retourné, en 2003, avec un chapiteau de 1500 places, sur l'île de 14 000 habitants qui l'a enfanté, tel Ulysse rentrant dans son Itaque natale après un long voyage.

C'est l'histoire épique de ce documentaire. À travers le regard de deux Madelinots qui ont fondé l'entreprise circassienne — le directeur général et artistique Jeannot Painchaud et le saltimbanque Daniel Cyr —, on voit se déployer le rêve fou de présenter le spectacle Nomade aux Îles, sous un chapiteau. Malheureusement, les difficultés financières, logistiques et organisationnelles finissent par prendre beaucoup de place dans ce documentaire. On assiste par exemple à plusieurs rencontres, parfois longues, avec de futurs partenaires madelinots... Et la veine poétique qu'annonçaient pourtant les images superbes et l'odyssée intimiste des deux hommes se dissout rapidement.

En première partie, on rapporte très brièvement, sous la forme d'un zapping, l'émergence et la montée fulgurante de la troupe de réputation internationale, puis la création de Nomade. Dans le contexte, n'aurait-il pas été intéressant de s'y attarder pour montrer en quoi cette production a été créée en mémoire des Îles?

Éloize, une histoire de cirque

Télé-Québec, 21h