«Le Devoir» accueille ses stagiaires, cuvée 2021

Deux des nouvelles stagiaires du «Devoir», Myriam Boulianne (à droite) et Lise Denis (à gauche), dans la salle de rédaction, en compagnie du journaliste Philippe Papineau et de la rédactrice en chef, Marie-Andrée Chouinard.
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir Deux des nouvelles stagiaires du «Devoir», Myriam Boulianne (à droite) et Lise Denis (à gauche), dans la salle de rédaction, en compagnie du journaliste Philippe Papineau et de la rédactrice en chef, Marie-Andrée Chouinard.

Attention, relève en formation ! Les stagiaires d’été, cuvée 2021, sont tous arrivés et s’apprêtent à plonger dans l’univers d’une salle de rédaction et de la production de contenus. Un partenariat avec l’Université Concordia, l’Université de Montréal (bourses Mitacs), la Fondation des Amis du Devoir et l’Institut de valorisation des données (IVADO) nous permet d’offrir, cette année encore, cinq stages rémunérés à des apprentis journalistes.

« Nous sommes fiers d’encourager la relève en journalisme et d’offrir à nos stagiaires un encadrement rapproché. Ils seront à même d’être publiés sur toutes nos plateformes très rapidement dans leur parcours », se réjouit le directeur du Devoir, Brian Myles. « Et grâce au soutien financier de nos partenaires, nos stagiaires recevront une rémunération juste et équitable, selon les paramètres de la convention collective du Syndicat de la rédaction. »

Tout au long de l’été, les stagiaires s’initieront aux rouages de la production de contenus, connaîtront les us et coutumes du métier de reporter et auront l’occasion de produire leurs propres articles, le tout sous la supervision d’une équipe de cadres et de reporters chevronnés.

Nous sommes fiers d’encourager la relève en journalisme

Lise Denis (bourse Mitacs), Aminah Hannan (Université Concordia) et Myriam Boulianne (Fondation des Amis du Devoir) travailleront cet été sous la supervision des journalistes Philippe Papineau et Karl Rettino-Parazelli, ainsi que des cadres de l’information Valérie Duhaime et Malorie Beauchemin. Le directeur de l’information et chef d’orchestre des multiples partitions du Devoir, Florent Daudens, chapeautera l’expérience. Il va de soi que l’encadrement très serré des futurs reporters constitue l’une des clés du succès de leur stage ; la présence rassurante, stimulante et éclairante des directeurs de stage sera déterminante dans l’expérience qu’ils en tireront.

Du côté de l’IVADO, nous sommes heureux d’accueillir Simon-Olivier Laperrière et Paul Fontaine. Ils travailleront sur divers projets liés au journalisme de données et perfectionneront leurs habiletés d’analyse et d’exploitation des données. Il n’est pas interdit de penser qu’à l’approche des Jeux olympiques de Tokyo, nos stagiaires seront mis à contribution pour proposer des contenus propres au Devoir.

Cette école de la relève est le fruit de partenariats tout aussi riches qu’essentiels. Les stagiaires ont tous été choisis au terme d’un processus de sélection rigoureux, parmi plusieurs candidatures possibles. Vous aurez l’occasion de les lire et de les découvrir tout au long de l’été. Nous souhaitons à tous les cinq un été palpitant et ponctué de ces moments de fébrilité extrême qui font la richesse d’une vie de rédaction.

À voir en vidéo