​Prix Antoine-Desilets: les photographes du «Devoir» obtiennent cinq nominations

«Le Devoir» se distingue dans plusieurs catégories du concours, qui vise à récompenser les photos marquantes de l’année 2020.
Photo: Guillaume Levasseur Archives Le Devoir «Le Devoir» se distingue dans plusieurs catégories du concours, qui vise à récompenser les photos marquantes de l’année 2020.

Les photographes du Devoir récoltent cinq nominations aux prix Antoine-Desilets, un prestigieux concours organisé par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.

« On se démarque vraiment. Je suis particulièrement contente parce que c’est beaucoup plus de nominations qu’à l’habitude », se réjouit la rédactrice en chef du Devoir, Marie-Andrée Chouinard.

Le quotidien montréalais se distingue donc dans plusieurs catégories du concours, qui vise à récompenser les photos marquantes de l’année 2020. Ainsi, Valérian Mazataud récolte deux nominations. L’une d’entre elles, dans la catégorie « Art de vivre », porte sur un cliché réalisé en mai dernier de la troupe de théâtre de rue Drôldadon, qui proposait alors des représentations d’une trentaine de minutes mêlant art du cirque et musique dans la cour des HLM du quartier Rosemont.

Photo: Valérian Mazataud Le Devoir La troupe de cirque de la compagnie Droldadon donne un spectacle pour les résidents des Habitations De Chambly à Rosemont, que ces derniers peuvent regarder depuis leur balcon.

L’autre sélection pour M. Mazataud porte sur une photo prise elle aussi en mai dernier dans un hôpital mobile de l’arrondissement de LaSalle aménagé au cœur de l’aréna Jacques-Lemaire afin de traiter des patients atteints de la COVID-19. Renaud Philippe a par ailleurs obtenu une sélection dans la catégorie « Sports » pour une photo prise dans l’aréna Maurice-Richard, situé dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, qui a été transformé l’an dernier en un refuge d’urgence pour les personnes en situation d’itinérance.

Photo: Valérian Mazataud Le Devoir L'infirmière auxiliaire Marie Alexis coiffant les cheveux de Shirley Marie devant la tente où elle se reposait.

Photo: Renaud Philippe Le Devoir L'aréna Maurice-Richard, à Montréal, a été transformé l’an dernier en un refuge d’urgence pour les personnes en situation d’itinérance.

La photographe Marie-France Coallier récolte quant à elle une nomination pour son incursion, en mai dernier, dans la résidence des Sœurs de la providence, alors durement frappée par une éclosion de cas de COVID-19.

Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Au Carrefour Providence, la communauté religieuse Les Soeurs de la Providence a été frappée de plusieurs cas de COVID-19.

« lls se sont battus pour aller dans des zones où on ne leur permettait pas d’aller d’emblée », salue Marie-Andrée Chouinard, en référence aux photographes du Devoir. Ceux-ci n’ont d’ailleurs pu bénéficier du télétravail depuis le début de la crise sanitaire. « Ils ont dû aller tout le temps sur le terrain pendant la pandémie », rappelle la rédactrice en chef.

Finalement, dans la catégorie « Portraits », Adil Boukind obtient une sélection pour son cliché de l’autrice Lili Boisvert réalisé l’été dernier dans le cadre de la sortie de son premier roman de fantasy intitulé Anan : le prince.

Photo: Adil Boukind Le Devoir Lili Boisvert

Parmi les autres médias qui prennent part à ce concours, La Presse récolte 11 nominations. Le Droit en obtient pour sa part deux, tandis que Radio-Canada, Le Quotidien et le journal Métro obtiennent chacun une sélection.

Le gala de remise des prix Antoine-Desilets se tiendra de façon virtuelle le 13 mai. Un prix sera remis aux gagnants dans chacune des sept catégories, de même qu’un grand prix pour la photo de presse de l’année, toutes catégories confondues.

À voir en vidéo