Le prochain débat des chefs fédéraux sera produit par un groupe de médias

En 2019, le groupe de médias regroupait <em>Le Devoir</em>, <em>La Presse</em>, <em>L’actualité</em>, Radio-Canada, en plus d’autres joueurs de la radio et de la télévision, de même que le réseau OMNI.
Photo: Chris Wattie Archives La Presse canadienne En 2019, le groupe de médias regroupait Le Devoir, La Presse, L’actualité, Radio-Canada, en plus d’autres joueurs de la radio et de la télévision, de même que le réseau OMNI.

Le débat des chefs de la prochaine élection fédérale sera produit par le Groupe de diffusion des médias, a fait savoir jeudi la Commission des débats sur son compte Twitter. En français, le débat sera réalisé, diffusé et promu conjointement par des médias télé — Radio-Canada et Noovo — et par des médias écrits — Le Devoir, La Presse, L’actualité et les coops de l’information que sont Le Soleil, Le Droit, La Tribune, Le Nouvelliste, Le Quotidien, et La Voix de l’Est.

Le débat en anglais sera pour sa part réalisé, promu et distribué par CBC, CTV, Global et APTN.

« Le Groupe de diffusion des débats est un nouveau joueur », confirme Michel Cormier, directeur général de la Commission des débats des chefs. « Il regroupe cependant une majorité des partenaires du groupe qui a réalisé les débats en 2019. »

« Ce n’est pas la première fois que des médias écrits et de la télé organisent des débats. En 2015, La Presse s’était jointe à Radio-Canada pour le débat fédéral. En 2019, le groupe média regroupait Le Devoir, La Presse, L’actualité, Radio-Canada, en plus d’autres joueurs de la radio et de la télévision, de même que le réseau OMNI. »

Précisons que TVA, Le Journal de Montréal ou Québecor ne font pas partie du groupe. « La Commission a lancé un appel de propositions », précise M. Cormier.

Les débats seront gratuits pour les Canadiens et largement diffusés sur les différentes plateformes numériques.

À voir en vidéo