Michel C. Auger quittera la barre de «Midi info»

L'animateur Michel C. Auger
Photo: Radio-Canada L'animateur Michel C. Auger

Après avoir animé pendant cinq ans l’émission de radio Midi info, Michel C. Auger a annoncé vendredi qu’il quittera celle-ci au terme de la présente saison. Il continuera toutefois d’analyser l’actualité politique pour Radio-Canada.

L’animateur, qui cumule plus de 40 ans d’expérience dans le monde des médias, en a fait l’annonce vendredi au cours des dernières minutes de l’émission de radio quotidienne, présentée sur les ondes d’ICI Première.

« Personnellement, c’était rendu le temps pour moi de faire les choses avec un rythme moins effréné que celui d’une émission quotidienne qui exige un horaire assez rigoureux et monacal », a indiqué Michel C. Auger à ses auditeurs, peu avant 13 h.

Celui qui a notamment couvert la scène politique au Journal de Québec, au Journal de Montréal et au Soleil avant de joindre l’équipe de Radio-Canada en 2007 « ne quitte pas le journalisme » pour autant, puisqu’il continuera d’analyser l’actualité politique sur les antennes radio-canadiennes, a-t-il assuré. « J’ai longtemps été journaliste dans la presse écrite et je vais être heureux de retrouver ce plaisir d’écrire », a ajouté le journaliste, qui a fait ses premières armes à la Montreal Gazette, puis à La Presse canadienne et au Devoir, à la fin des années 1980.

Michel C. Auger continuera ainsi à signer régulièrement des textes sur le site Web de Radio-Canada. Il commentera aussi la politique sur les ondes radio du média public, de même qu’à ICI Télé et ICI RDI.

Avant de prendre la barre de Midi Info en 2015, Michel C. Auger a notamment été chef du bureau parlementaire de Radio-Canada à Québec, correspondant à Washington et premier analyste politique. Il est aussi à l’origine du livre 25 mythes à déboulonner en politique québécoise, publié en 2018 aux Éditions La Presse.

Cet hiver, Midi Info s’est classée au troisième rang des émissions les plus écoutées dans le marché francophone du Grand Montréal, avec 55 600 auditeurs à la minute en moyenne. Elle a ainsi atteint la première position dans cette case horaire avec 20,9 % de l’auditoire, son meilleur résultat depuis 2008.

Pour l’instant, on ignore si l’émission continuera au terme de la saison en cours, a indiqué au Devoir une porte-parole de Radio-Canada.

À voir en vidéo