Quatre nominations pour «Le Devoir» au Concours canadien de journalisme

Le vétéran photographe Jacques Nadeau récolte quant à lui une nomination dans la catégorie «Photo d’actualité générale». Son cliché, pris en mai dernier, à travers la vitre d’un centre pour personnes âgées, met en image les terribles conditions de vie qu’entraîne la pandémie.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Le vétéran photographe Jacques Nadeau récolte quant à lui une nomination dans la catégorie «Photo d’actualité générale». Son cliché, pris en mai dernier, à travers la vitre d’un centre pour personnes âgées, met en image les terribles conditions de vie qu’entraîne la pandémie.

Le Devoir est en lice pour décrocher quatre prix lors du 72e Concours canadien de journalisme. Ces honneurs sont décernés par Médias d’info Canada, un organisme qui représente plus de 800 titres au pays.

Le travail de couverture du Devoir durant la pandémie est tout particulièrement souligné. Le journal obtient une nomination dans la catégorie « Projet de l’année » pour « son travail de documentation et d’enquête sur la façon dont la COVID-19 a affecté presque tous les aspects de la vie au Québec en 2020 ».

« Ça rejaillit sur tout le monde », se réjouit la rédactrice en chef, Marie-Andrée Chouinard. « Ç’a été en fait les efforts de toute une équipe de reporters et de toute l’équipe de la rédaction pour rendre compte de l’impact majeur de la COVID sur les Québécois, mais fait dans des conditions uniques et par un média entier. Tout le monde a tenu Le Devoir à bout de bras. »

La journaliste Karla Meza décroche une nomination dans la catégorie « Reportage à caractère local » pour ses articles expliquant comment la COVID-19 a été particulièrement difficile pour les demandeurs d’asile cherchant à se bâtir une nouvelle vie au Canada. Appuyé par des témoignages rares, son travail lève le voile sur la vie de milliers de demandeurs d’asile contraints d’accepter des conditions de travail s’apparentant à de l’exploitation.

Le vétéran photographe Jacques Nadeau récolte quant à lui une nomination dans la catégorie « Photo d’actualité générale ». Son cliché, pris en mai dernier, à travers la vitre d’un centre pour personnes âgées, met en image les terribles conditions de vie qu’entraîne la pandémie. Sur la photo, on y voit un travailleur en habit complet de protection au chevet de patients à l’article de la mort.

On a déployé un média et un papier complètement délocalisés cette année

 

L’enquête d’Améli Pineda, qui présente avec sensibilité les témoignages de neuf femmes racontant avoir été victimes d’agressions ou d’inconduites sexuelles de la part de l’humoriste Julien Lacroix, est quant à elle nommée dans la catégorie « Culture ». Publiée au milieu d’une vague de dénonciations d’agressions sexuelles, l’enquête aura contribué à maintes remises en question dans le milieu artistique.

Compte tenu des conditions de travail difficiles inhérentes au contexte pandémique, toutes ces nominations « revêtent une signification encore plus importante cette année », souligne Marie-Andrée Chouinard. « C’est pas seulement la rédaction, mais tous les départements qui soutenaient la rédaction. On a déployé un média et un papier complètement délocalisés cette année. »

Le Globe and Mail en tête

Pas moins de 926 candidatures ont été soumises au jury. C’est le Globe and Mail qui récolte le plus de nominations, soit 18. La Presse suit avec neuf nominations, puis le Toronto Star et La Presse canadienne avec chacun huit candidatures retenues. Cette année, près de la moitié des finalistes ont été mis en nomination pour du travail relié d’une manière ou d’une autre à la pandémie.

Les noms des gagnants seront révélés le 7 mai prochain.

Par ailleurs, Le Devoir a également récolté une nomination dans la catégorie des journaux papier au concours de la Society of Publication Design. La directrice artistique Lucie Lacava a retenu l’attention du jury pour sa composition graphique émaillée de symboles colorés accompagnant une enquête sur les difficultés vécues par des Autochtones qui ont porté plainte contre des policiers. Ce concours met en compétition des médias du monde entier.

À voir en vidéo