TVA Sports amorce un virage et annonce la fin de ses bulletins de nouvelles

Ce virage entraînera des changements au sein de l’équipe de TVA Sports, incluant des réallocations de ses ressources, afin de rejoindre les objectifs visés par la chaîne.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Ce virage entraînera des changements au sein de l’équipe de TVA Sports, incluant des réallocations de ses ressources, afin de rejoindre les objectifs visés par la chaîne.

Se disant à l’écoute des amateurs, TVA Sports a annoncé qu’elle entreprend un virage qui mènera à la disparition des bulletins de nouvelles de sports traditionnels présentés sur sa chaîne de télévision spécialisée.

Dans un communiqué publié vendredi, la direction de TVA Sports ajoute qu’elle transformera les bulletins de nouvelles traditionnels vers « une offre concentrée à 100 % sur le numérique ». Ce virage inclura aussi une offre de baladodiffusions de nouvelles au quotidien.

L’entreprise compte aussi bonifier sa programmation télévisuelle en présentant un plus grand nombre d’événements sportifs en direct.

Conséquemment, mentionne le communiqué, ce virage entraînera des changements au sein de l’équipe de TVA Sports, incluant des réallocations de ses ressources, afin de rejoindre les objectifs visés par la chaîne.

Le texte du communiqué ne précise pas si des journalistes ou des techniciens seront mis à pied. Dans un courriel à La Presse canadienne, une porte-parole, a référé au paragraphe du communiqué portant sur les réallocations de ses ressources.

Toutefois, le chroniqueur sportif Daniel Melançon, de l’émission matinale Salut Bonjour, a confirmé sur sa page Facebook qu’il avait été remercié vendredi.

Selon le chroniqueur Richard Therrien, du journal Le Soleil, il sera remplacé dès lundi par Charles-Antoine Sinotte, qui coanimait Les Partants, une émission matinale à TVA Sports, avec Jean-Philippe Bertrand. Ce dernier a annoncé sur son compte Twitter que cette émission ne sera pas de retour.

Dans le communiqué officiel, Louis-Philippe Neveu, producteur exécutif à TVA Sports, affirme que les habitudes des amateurs de sports ont changé au cours des dernières années, et que la pandémie actuelle a provoqué l’accélération du phénomène.

« Les fans de sports consultent dorénavant les résultats sportifs et les nouvelles majoritairement sur les plateformes numériques. Ils ont des attentes claires : ils veulent leurs nouvelles en direct et la possibilité d’écouter les entrevues, faits saillants et vidéos aux moments qui leur conviennent. »

En juillet, le Groupe TVA avait annoncé que ses produits d’exploitation avaient chuté de 42,1 millions $ au cours de son deuxième trimestre par rapport au deuxième trimestre de l’année précédente.

Dans un communiqué, le Groupe TVA avait indiqué que la crise de la COVID-19 et les mesures mises en place pour éviter la propagation du virus avaient engendré, entre autres, une réduction significative des revenus publicitaires et une baisse importante d’événements sportifs diffusés par TVA Sports.