«Le Devoir» contribue à former les journalistes de demain

Tout au long de l’été, les stagiaires auront l’occasion de comprendre les rouages de la vie d’une rédaction.
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir Tout au long de l’été, les stagiaires auront l’occasion de comprendre les rouages de la vie d’une rédaction.

En cette période où le journalisme permet à la population de trouver ses repères de crédibilité et de rigueur, Le Devoir est fier d’accueillir pour une toute première fois cinq stagiaires rémunérés et de contribuer ainsi à la formation précieuse d’une relève. Un partenariat avec l’Université Concordia, les Amis du Devoir et l’Institut de valorisation des données (IVADO) permet de soutenir financièrement les stages, dirigés par des journalistes chevronnés du Devoir.

« L’association du Devoir avec ces trois partenaires est un bel exemple d’engagement social. Nous contribuons avec ces stages à la formation d’une relève en journalisme, un métier fascinant et essentiel au maintien de l’équilibre démocratique. Les stages seront rémunérés, grâce au soutien de nos partenaires. C’était important pour nous, car nous savons que c’est un sujet de préoccupation pour les étudiants », affirme le directeur du Devoir, Brian Myles.

Tout au long de l’été, les stagiaires auront l’occasion de comprendre les rouages de la vie d’une rédaction — adaptés aux réalités du confinement —, de s’initier au métier de journaliste et de signer leur propre contenu, le tout sous la supervision de l’équipe de cadres de la rédaction et de journalistes chevronnés.

Deux étudiants en journalisme à l’Université Concordia, Charlotte Glorieux et Kaaria Quash, et une étudiante en journalisme de l’Université du Québec à Montréal, Sarah Rahmouni, effectuent le stage de journalisme parrainé par Concordia et les Amis du Devoir. Les journalistes du Devoir Guillaume Bourgault-Côté, Lisa-Marie Gervais, Magdaline Boutros, Éric Desrosiers et Alexandre Shields superviseront le travail des stagiaires, sous la direction du directeur adjoint de l’information Paul Cauchon. Les apprentis journalistes participeront à des projets estivaux, couvriront l’actualité et proposeront leurs propres reportages.

Pour la troisième année, nous accueillons des boursiers IVADO. Ambre Giovanni, étudiante en Digital Innovation in Journalism Studies à l’Université Concordia, et Philippe Robitaille-Grou, étudiant à la maîtrise en mathématiques à l’Université de Montréal, œuvrent de concert avec nos journalistes depuis le 1er juin 2020. Ils travailleront sur différents projets en journalisme de données, sous la supervision de Valérie Duhaime, directrice adjointe de l’information et responsable du développement numérique. Les bourses de stage IVADO permettront aux étudiants de perfectionner leurs habiletés d’analyse et d’exploitation des données sur une période de douze semaines.

Vous aurez l’occasion de découvrir les fruits du labeur de ces cinq joueurs talentueux, recrutés au terme d’un processus de sélection rigoureux. Nous leur souhaitons que cette école soit le début d’un parcours fructueux dans le passionnant univers de l’information.