«Le Devoir» en nomination au 71e Concours canadien de journalisme

Trois éditoriaux de la rédactrice en chef du «Devoir», Marie-Andrée Chouinard, et un cliché d'actualité du photographe Jacques Nadeau sont en lice pour remporter des prix au Concours canadien de journalisme.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Trois éditoriaux de la rédactrice en chef du «Devoir», Marie-Andrée Chouinard, et un cliché d'actualité du photographe Jacques Nadeau sont en lice pour remporter des prix au Concours canadien de journalisme.

Le Devoir est sur les rangs pour décrocher deux prix lors du 71e Concours canadien de journalisme (CCJ), qui récompense chaque année ce qui se fait de mieux dans les salles de rédaction du pays.

La rédactrice en chef du journal, Marie-Andrée Chouinard, est en lice pour le prix Claude-Ryan avec trois éditoriaux. Les textes retenus abordent la tragédie de Polytechnique, le massacre de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, et le cas Gabriel Matzneff, cet écrivain français accusé de pédophilie.

Mme Chouinard a été nommée dans cette catégorie aux côtés des éditorialistes Paul Journet (La Presse) et Peter Scowen (Globe and Mail).

Jacques Nadeau s’est quant à lui qualifié pour le prix de la photo d’actualité générale, avec un cliché pris en juillet dernier lors du premier coup d’éclat du groupe écologiste Extinction Rebellion, à Montréal. On y voit un manifestant arrêté par plusieurs policiers antiémeutes. M. Nadeau est en compétition avec Andrew Vaughan de La Presse canadienne et Francisco Proner du Globe and Mail.

Photo: Jacques Nadeau Le Devoir La photo de Jacques Nadeau en lice pour le prix de la photo d'actualité générale

Le Globe and Mail arrive cette année encore en tête de liste des nominations. Au total, le quotidien anglophone basé à Toronto compte 19 finalistes, pour des articles qui vont du reportage à l’international à la nouvelle de dernière heure, en passant par le papier explicatif.

Au Québec, c’est La Presse qui obtient le plus grand nombre de nominations (10), dont une candidature conjointe avec le Toronto Star.

Les gagnants seront connus le mois prochain.

Le CCJ a vu le jour en 1949. D’abord réservé aux quotidiens canadiens, le concours a depuis été élargi aux agences de presse et aux sites de nouvelles en ligne. Cette 71e édition compte 63 finalistes de 19 médias différents, dispersés à travers 21 catégories. Près de 800 candidatures ont été soumises à l’organisation.