De nouveaux venus au «Devoir»

L’objectif que poursuit «Le Devoir» avec ces additions est d’offrir un meilleur contenu.
Photo: Guillaume Levasseur Le Devoir L’objectif que poursuit «Le Devoir» avec ces additions est d’offrir un meilleur contenu.

Chers lecteurs, quelques nouvelles en provenance de la rédaction du Devoir, toujours avide de proposer un contenu diversifié et de qualité.

Il y a de l’activité au 1265, rue Berri, c’est le moins qu’on puisse dire. Nous avons récemment accueilli comme directrice adjointe de l’information Anabelle Nicoud, dont le rôle sera de diriger l’ensemble des journalistes de la section politique et actualités générales. Mme Nicoud arrive tout droit de La Presse, où elle œuvrait depuis 2006. Elle y a été tour à tour reporter aux arts et actualités et directrice de la section Arts.

La mission de Mme Nicoud est d’accompagner les reporters dans la recherche et le développement de nouvelles exclusives et répondant aux intérêts des lecteurs.

Nous sommes également heureux d’accueillir en nos pages et sur nos plateformes le coup de crayon et le regard critique du caricaturiste Éric Godin, qui se joint également à l’équipe du Devoir. Vous le retrouverez tous les lundis — dans sa case « Les lundis de Godin » — en tandem avec Pascal Élie, qui sera l’auteur des caricatures de tous les autres jours de la semaine.

Le public connaît la signature de Godin depuis 1984, grâce à ses collaborations avec Voir, TVA, Radio-Canada et La Presse, mais aussi pour le livre et la série Bébéatrice. Éric Godin est peintre, sculpteur, auteur et dessinateur éditorial.

Vous l’aurez peut-être lue dans l’édition de samedi dernier, mais elle sera une régulière désormais du cahier Lire : l’auteure et chroniqueuse Marie Hélène Poitras proposera sa vision d’un alliage littérature et société. Marie Hélène a une prolifique carrière d’auteure, mais elle travaille aussi comme recherchiste musicale à Ici Musique et est chroniqueuse pour plusieurs émissions. Nous retrouverons son regard et sa plume un samedi sur deux, en alternance avec le chroniqueur Louis Hamelin.

D’autres fins observateurs auront noté la présence dans les pages du lundi d’une nouvelle collaboratrice et d’une nouvelle rubrique. Diane Bérard, ancienne journaliste aux Affaires, pratique le journalisme de solutions, un récit de l’actualité qui expose les enjeux sociaux sous une lorgnette tournée vers l’invention, le changement et la nouveauté. Associée souvent à un journalisme utile, cette forme explore diverses initiatives constructives permettant d’envisager une piste de solution à un problème sous le chapeau de l’innovation.

Enfin, au chapitre des nouvelles dignes de mention, nous devons pour le moment dire au revoir à notre chroniqueuse Louise Beaudoin, qui vient tout juste d’accepter du gouvernement de François Legault la mission de mener des consultations qui mèneront à la révision des lois sur le statut de l’artiste. Ce mandat étant difficilement compatible avec des activités de chroniqueuse, Mme Beaudoin fait une pause de chronique.