Le journal «Les Affaires» change de main

Le journal «Les Affaires»
Photo: Archives Le Devoir Le journal «Les Affaires»

TC Transcontinental continue de se départir de ses avoirs médiatiques. L’entreprise a annoncé jeudi avoir vendu « la majorité de ses actifs de médias spécialisés et de ses activités événementielles », ce qui inclut le journal économique Les Affaires. La transaction causera une vingtaine de licenciements.

TC s’est donc entendu avec deux acheteurs distincts qui oeuvrent dans le monde des médias et de l’événementiel, soit Groupe Contex et Newcom Media. Le premier groupe met notamment la main sur Les Affaires, Les Affaires Plus et Canadian Investment Review, tandis que Newcom Media acquiert notamment Finance et Investissement, Investment Executive et Conseiller.

L’imprimeur et spécialiste de l’emballage souple a dit par voie de communiqué que la vente de ces entreprises, « qui dépendent de la publicité, représente une décision mûrement réfléchie ».

« Sous ces marques, on organise 75 conférences, cinq salons commerciaux et nous organisons des dizaines de formations dans le monde des affaires », a expliqué Pierre Marcoux, qui dirige l’acquéreur Contex, au cours d’un entretien téléphonique avec La Presse canadienne.

M. Marcoux, qui est aussi l’ex-président de TC Média, estime que l’aspect événementiel constitue le « fer de lance » de son groupe d’environ 100 employés, qui est « profitable, rentable et qui peut continuer de croître » grâce à cette stratégie.

Une vingtaine de licenciements

Selon le vendeur, la « très grande majorité des employés » conserveront leurs emplois dans les bureaux montréalais et torontois, mais une vingtaine de licenciements auront tout de même lieu, « pour la plupart des postes qui desservaient l’ensemble de ce groupe ».

La valeur des transactions n’a pas été dévoilée.

TC Transcontinental conserve TC Média Livres et le Groupe Constructo.

Avec La Presse canadienne