Libération d’un journaliste mauritanien après 12 jours de détention

Nouakchott — Un journaliste de télévision mauritanien arrêté le 3 juillet, Ahmed Ould Wediaa, a été libéré lundi. Journaliste de la télévision privée Al-Mourabitoune, il avait été arrêté à son domicile à Nouakchott, selon ses collègues. « M. Wediaa a été remis en liberté ce lundi par le procureur de la République après 12 jours passés aux mains de la police », a affirmé à l’AFP une source policière. Les raisons de son arrestation n’ont pas été annoncées. Le journaliste, membre actif d’organisations des droits de la personne, dont SOS Esclaves, une ONG antiesclavagiste dont il est vice-président, a été interrogé par la police sur « ses blogues et messages sur les réseaux sociaux pour le respect des droits de la personne ».