Les flâneurs

Félix Deschênes 

Le grand legs de Petite-Vallée
À l’aube de sa 37e édition, le Festival en chanson de Petite-Vallée se laisse raconter par les artistes qu’il a vus naître. Entre les gaffes candides d’un Émile Proulx-Cloutier en début de carrière et les souvenirs d’enfance complices de Louis-Jean Cormier et Marie-Pierre Arthur, la série balado Petite-Vallée, le festival qui change la vie des gens amuse et émeut. Sobre, sa réalisation à hauteur d’humains est à l’image de l’événement, que Philippe Brach dit exempt des « niaiseries de surface ». Le projet fait mouche, ravivant les plaisirs nostalgiques des habitués du festival ou appelant au sens de la découverte chez les non-initiés.


Louise-Maude Rioux Soucy

Réparer les morts
Le TNM cartonne avec La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé, dernier-né du dramaturge ultradoué Michel Marc Bouchard, avec, en son centre, une thanatopractrice confrontée aux démons passés de son clan familial éclaté. S’il reste quelques billets, il est aussi possible d’accéder par les pages à la musique singulière de l’auteur des Muses orphelines, dont le texte paraît simultanément chez Leméac. Ce dernier s’y révèle au sommet de son art : admirable dans les dialogues, extrafin dans les ressorts narratifs et, surtout, impérial dans les portraits esquissés, chacun charriant dans son sillage meurtri et angoissé des trésors d’humanité.


Amélie Gaudreau

Grand roman hochelagais
Comme l’écrivait le collègue Dominic Tardif dans sa critique de L’évasion d’Arthur ou la commune d’Hochelaga (Le Quartanier), il y a plusieurs romans dans ce premier opus magnifique, épique, comique, anarchique et tendre de Simon Leduc. À la fois portrait amoureux d’un quartier «magané» et récit échevelé des errances d’un garçon aventureux de 10 ans, des angoisses de ses parents, des magouilles de petits lascars du coin et de la naissance d’une communauté anarchiste qui finit par déranger, ce petit pavé (dans la mare) se dévore avec délectation.


Valérie Duhaime

Être dans la lune
Le 20 juillet 1969, Neil Armstrong devient le premier homme à mettre le pied sur la Lune. L’histoire en fera un héros, mais ceux restés sur la terre ferme auront pourtant joué un rôle de premier plan dans la réalisation de ce rêve. Le balado de la BBC 13 Minutes to the Moon leur redonne le prestige qui leur revient. La série retrace les derniers instants avant l’alunissage, les conversations entre Houston et Apollo 11 et la frénésie de l’avant-départ, le tout sur une musique de Hans Zimmer. Deux épisodes sont déjà disponibles pour téléchargement.