Leclerc recule sur son intention d’acheter les stations CHOI FM et 91,9 Sports

Leclerc est déjà propriétaire de deux stations à Québec, WKND 91,9 et BLVD 102,1.
Photo: iStock Leclerc est déjà propriétaire de deux stations à Québec, WKND 91,9 et BLVD 102,1.

Dans la foulée d’une décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), la direction de Leclerc Communications n’est plus intéressée à acquérir deux stations de radio, soit CHOI FM à Québec et CKLX-FM (91,9 Sports) à Montréal.

Dans une décision rendue mardi, le CRTC avait approuvé la transaction, mais avait refusé que l’entreprise détienne trois stations de radio à Québec en raison de sa politique de propriété commune. Celle-ci vise à assurer une « pluralité de la propriété dans le secteur de la radiodiffusion commerciale privée ».

Leclerc est déjà propriétaire de deux stations à Québec, WKND 91,9 et BLVD 102,1, et avait demandé au CRTC une exemption à la politique. Mais le CRTC a écarté cette possibilité, car l’entreprise n’a pas su démontrer que l’exception est « justifiée, relève de circonstances exceptionnelles et sert l’intérêt public », plaide l’organisme de réglementation.

Ainsi, Leclerc aurait été forcée de vendre l’une de ses deux stations de Québec.

Dans une déclaration écrite transmise à La Presse canadienne, la direction de Leclerc a indiqué qu’elle n’avait jamais envisagé l’option de se départir de l’une ou l’autre de ses stations. C’est toujours le cas aujourd’hui, dit-on.

L’entreprise affirme vouloir maintenant se concentrer sur « d’autres opportunités de croissance ».

« Cette acquisition représentait pour nous une opportunité et non une finalité. Leclerc Communication a le vent dans les voiles », a fait valoir la direction.