Plus de rédacteur en chef au HuffPost Québec

C’était Patrick White qui occupait le poste depuis 2011.
Photo: Pedro Ruiz Archives Le Devoir C’était Patrick White qui occupait le poste depuis 2011.

Le propriétaire du HuffPost Québec, la multinationale Verizon, a aboli jeudi matin le poste de rédacteur en chef de la branche québécoise du média d’information en ligne.

C’est Patrick White qui avait ce titre depuis 2011, au tout début de l’aventure de ce média électronique qui est né officiellement en 2012. M. White a par ailleurs assuré au Devoir que la survie du HuffPost Québec n’était pas menacée par les compressions.

La branche québécoise du HuffPost compte une quinzaine d’employés dans sa salle de rédaction et six employés permanents aux ventes. C’est le rédacteur en chef adjoint, Christian Duperron, qui prend pour l’instant les commandes du média.

« Nous continuerons les opérations dans une structure similaire, mais nous n’aurons plus de poste de rédacteur en chef », a expliqué dans un courriel en anglais Kira Leblanc, responsable senior des communications chez Oath, la branche de Verizon qui chapeaute le HuffPost.

« Patrick s’est joint à nous à un moment pivot et a été important dans notre croissance. Nous le remercions pour sa contribution et nous lui souhaitons le meilleur pour la suite », a ajouté Mme Leblanc.

Aux yeux de Patrick White, « la glace est vraiment mince » pour les entreprises médiatiques. « On est toujours un peu sur un siège éjectable, a-t-il expliqué avec sérénité. Mon poste a été aboli pour des raisons budgétaires. On fait partie de Verizon, qui est une multinationale présente dans 25 pays, et on est au quatrième trimestre. C’est une entreprise cotée en Bourse, alors ce genre de décision n’est pas inhabituel. »

Le HuffPost Afrique du Sud a fermé ses portes il y a quelques mois alors que les succursales du Brésil, de l’Inde et de l’Australie ont connu des mouvements de personnel.

« Mais le bureau de Montréal demeure, le bail est signé pour cinq ans. L’équipe demeure », ajoute Patrick White.

Le journaliste aura donc passé les sept dernières années au HuffPost Québec, après avoir travaillé à CTV, à Reuters, à La Presse canadienne, au Journal de Québec et à Canoë.

« Honnêtement, je n’ai jamais été aussi bien traité [qu’au HuffPost]. On dit toujours “cut the bullshit”, mais c’est le meilleur employeur que j’aie eu de ma carrière. Je pars en bons termes, ça ne se termine pas en queue de poisson. »

La marque HuffPost, anciennement Huffington Post, a été cofondée en 2005 par Arianna Huffington, avant d’être achetée par AOL en février 2011. Le géant Verizon a fait l’acquisition d’AOL en 2015, avant de la fusionner avec Yahoo ! l’année dernière, sous le nom de Oath.