Le 98,5 FM mène encore dans les sondages radio

Outre le 98,5 FM, CKOI, Énergie, Ici Musique et Radio Circulation ont perdu des plumes.
Photo: Simmi Simons Getty Images Outre le 98,5 FM, CKOI, Énergie, Ici Musique et Radio Circulation ont perdu des plumes.

Pour un sixième coup de sonde de suite, la radio montréalaise est dominée par le 98,5 FM, qui trône au sommet du décompte de la firme Numeris. Mais l’antenne de Cogeco, comme plusieurs fréquences d’ailleurs, a quand même vu ses parts de marché chuter.

Ce printemps, si on considère l’ensemble de la diffusion, le 98,5 FM a enregistré des parts de 19,6 %, devant Rythme FM (14,8 %) et Radio-Canada (14,7 %).

Mais la station de Paul Arcand, Bernard Drainville et Isabelle Maréchal a tout de même subi une baisse moyenne de 2,6 points de pourcentage par rapport à la même période l’année dernière, ce qui équivaut à une chute de 11 % des auditeurs. L’émission de M. Arcand reste en progression, ce dernier demeurant l’animateur du matin le plus écouté au Canada. En après-midi, toutefois, le 98,5 FM reste au sommet de 15 h à 18 h, mais a connu une baisse de presque 4 points de pourcentage, passant de 19,8 à 15,9 %.

Des baisses un peu partout. Si comme d’habitude la plupart des stations ont souligné hier leurs bons coups par voie de communiqué, le sondage PPM de Numeris montre que tous âges et sexes confondus, plusieurs fréquences ont connu des baisses d’écoute. Outre le 98,5 FM, CKOI, Énergie, Ici Musique et Radio Circulation ont perdu des plumes.

Radio-Canada monte encore. Avec un léger gain de 0,2 point de pourcentage, Ici Première (14,7 %) fracasse encore une fois son propre record depuis l’instauration des sondages de Numeris en 2008. L’écoute y est en progression le midi et en après-midi pendant la semaine. Le samedi matin, par contre, l’émission Samedi et rien d’autre reste en tête, mais a perdu 6,5 points de pourcentage, passant de 29,9 % à 23,4 % entre le printemps dernier et celui de 2018.

Bleu, blanc, Rouge ? Si Rythme FM a gagné quelques auditeurs, c’est du côté de Rouge FM que les hausses sont les plus importantes. La station a connu une montée de quelque 19 % de son auditoire. La progression vient principalement des femmes de 25 à 54 ans, qui sont quelque 47 % plus nombreuses à être à l’écoute.

À noter, la station anglophone TSN, au 690 sur la bande AM, a probablement profité de la présence d’équipes canadiennes en séries éliminatoires de la LNH. La station a connu une hausse fulgurante de 340 % de ses parts de marché. Du côté du 91,9 Sports, le nombre d’auditeurs a progressé de quelque 7 %.