Atalante fait irruption chez «Vice»

Photo: Vice Québec

Six membres du groupe d’extrême droite Atalante sont entrés dans les bureaux de Montréal du média Vice. Pour la plupart masqués, ils ont lancé des tracts et remis un trophée affichant « Média poubelle » au journaliste Simon Coutu. Le geste a été qualifié d’intimidation par le rédacteur en chef de Vice, Philippe Gohier. Le groupe visait particulièrement M. Coutu, pour son article paru la semaine dernière et intitulé « L’extrême droite et les antifas se promettent un été mouvementé ». Sur sa page Facebook, Atalante a quant à lui reproché à Vice d’appeler à la violence entre factions opposées. La formation utilise un symbole d’éclair stylisé, assimilé à des groupes fascistes, et prône le retour des immigrants dans leur pays d’origine. « Atalante n’est pas un très bon juge ni de nos talents journalistiques ni de notre intégrité, rétorque M. Gohier. Ça ne gênera pas notre travail futur. »