Un pionnier du Web met en garde contre l’emprise des grands groupes sur Internet

Londres — Un des pionniers du Web, le Britannique Tim Berners-Lee, a mis lundi en garde contre l’emprise grandissante des grands groupes sur Internet, qui leur permet de « contrôler quelles idées et opinions sont vues et partagées ». Alors qu’il « fête [ce 12 mars] son 29e anniversaire », les « menaces » qui pèsent sur le World Wide Web « sont réelles et nombreuses », écrit-il sur son blogue, citant notamment « la désinformation » ou « la perte de contrôle » sur les données personnelles. « Ce qui était autrefois une riche sélection de blogues et de sites Internet a été comprimé sous le lourd poids de quelques plateformes dominantes », ajoute Tim Berners-Lee, qui fut l’un des premiers à développer l’idée d’un réseau mondial connecté. À défaut de les nommer, « Sir Tim » semble faire directement référence aux incontournables GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) qui jouissent de fait d’une présence considérable et tentaculaire sur Internet. « Cette concentration du pouvoir » permet « à une poignée de plateformes de contrôler quelles idées et opinions sont vues et partagées », insiste-t-il.