Le 98,5 FM retire ses trois nouvelles émissions du week-end

Dans les cases horaires autrefois occupées par de la musique, les parts de marché du 98,5 FM seraient passées de 10% à moins de 3%.
Photo: iStock Dans les cases horaires autrefois occupées par de la musique, les parts de marché du 98,5 FM seraient passées de 10% à moins de 3%.

Cinq mois après avoir remplacé sa programmation musicale du week-end avec trois nouvelles émissions parlées, le 98,5 FM retirera officiellement des ondes ces mêmes émissions dès le 13 janvier pour les substituer en partie par les meilleures entrevues de la semaine à cette antenne.

Concrètement, les émissions Vice et versa, avec Judith Lussier et Sylvain Lévesque, Auto 360, avec Daniel Boudreault, ainsi que Mythes et complots, avec Jeffrey Subranni et Christian Page, seront retirées de la programmation de la station montréalaise, propriété de Cogeco. Les trois équipes avaient été formées au mois d’août dernier. Les émissions n’auront donc duré qu’une saison.

L’animateur Sylvain Lévesque a évoqué la fin de son émission sur Facebook pendant les Fêtes, ce qu’ont aussi fait des collaborateurs d’autres émissions retirées.

Une note interne écrite par le directeur général du 98,5 FM, Philippe Lapointe, et dont Le Devoir a obtenu copie explique que, « suite à une réflexion sur notre grille de programmation, nous allons procéder à des changements dans nos week-ends ». Le mot précise que la station souhaite poursuivre la production de Mythes et complots, « mais de manière ponctuelle pour des besoins spécifiques de grille », y explique M. Lapointe.

Le directeur général ajoute que Judith Lussier, Sylvain Lévesque et Christian Page ne disparaîtront pas totalement des ondes du 98,5 FM, car les trois communicateurs collaboreront « de diverses manières aux émissions existantes ».

Raisons

Cogeco a confirmé la nouvelle au Devoir, mais la direction ne pouvait répondre à temps à nos questions en raison du congé des Fêtes.

« Ces changements à la programmation ne constituent aucunement un jugement sur le travail effectué par tous ceux qui ont travaillé sur les émissions qui quittent l’antenne », écrivait par ailleurs le directeur général Philippe Lapointe dans sa note interne.

Dans les cases horaires autrefois occupées par de la musique, les parts de marché du 98,5 FM seraient par ailleurs passées de 10 % à moins de 3 %, selon des sources proches de la direction.

Nouvelle grille

Le 98,5 FM procédera donc à une réorganisation de sa grille du week-end. L’animateur Mathieu Beaumont verra l’émission Week-end Extra déplacée une heure plus tard, de 8 h à midi, mais il sera toutefois en ondes dès 7 h pour animer Les grands titres, version week-end.

Toutefois, la plus grande partie du temps d’antenne sera occupée de midi à 15 h les samedis et dimanches par la nouvelle émission Sur demande, qui présentera les meilleures entrevues de la semaine au 98,5.

La station confiera aussi une heure de grandes entrevues à Mario Langlois, les samedis de 15 h à 16 h.

Le 98,5 FM, racheté par Cogeco de Corus en 2011, obtient par ailleurs de très bons résultats le reste de la semaine, dominant dans presque toutes les catégories. Le dernier sondage Numeris PPM pour l’automne 2017 montrait des parts d’écoute en semaine de 21,8 %, en hausse de 2,3 % par rapport à l’automne 2016. Les matins de semaine, Paul Arcand reste le meneur incontesté des ondes montréalaises, voire canadiennes.

La fin de semaine, c’est toutefois Radio-Canada qui mène le bal des cotes d’écoute. Le samedi de 7 h à 11 h, Samedi et rien d’autre obtient plus de neuf parts de marché de plus que le 98,5 FM, un écart qui atteint plus de 13 points le dimanche pendant Dessine-moi un dimanche.

« On pense qu’on peut tirer notre épingle du jeu en présentant des émissions de contenu la fin de semaine », expliquait en août au Journal de Montréal le vice-président à la programmation et à l’information du 98,5 FM, Michel Lorain.