TC Media ferme son bureau centralisateur

L’entreprise médiatique TC Media a fermé jeudi son bureau d’audience, a appris Le Devoir, abolissant par le fait même trois postes de journalistes. Un autre employé a été réaffecté au sein de TC Media. Ce bureau permettait la centralisation et la diffusion d’information numérique dans l’entreprise. « Avec le processus en cours de la vente de nos hebdos locaux et régionaux, c’est un bureau qui ne cadrait plus avec les besoins d’affaires de l’organisation », a expliqué Katherine Chartrand, directrice principale des communications d’entreprise chez Transcontinental. Le bureau d’audience, créé il y a environ un an, était dirigé depuis mars par Éric Latour. Mme Chartrand a toutefois indiqué que les noms des personnes concernées n’étaient pas divulgués. En avril, Transcontinental mettait en vente ses journaux du Québec et de l’Ontario, dont le quotidien gratuit Métro. Depuis, des publications en Gaspésie et au Lac-Saint-Jean ont entre autres été rachetées par des entreprises locales.

Photo: Jacques Grenier Le Devoir