Vincent Marissal quitte «La Presse»

Le journaliste et chroniqueur Vincent Marissal quitte La Presse, après 20 ans de « loyaux services », dit-il. Il en a fait l’annonce vendredi sur sa page Facebook, expliquant qu’il s’est prévalu du programme de départ volontaire mis en place par l’entreprise. Le Devoir expliquait vendredi matin que 20 syndiqués et un cadre se sont prévalus de cette offre. « Plus de quatre ans au bureau d’Ottawa, deux ans dans un poste de gestion à Montréal, puis 15 ans de chronique politique. Tout ça a pris fin abruptement lundi dernier », explique Vincent Marissal, qui raconte qu’en décembre il avait été convoqué « sans préavis par des patrons qui [lui] ont annoncé sommairement qu[’il] perdai[t][sa] chronique politique ». « J’aurais pu rester pour le salaire, dit-il. J’ai décidé de partir. Je ne pars pas frustré ou amer, je pars libre. »

1 commentaire
  • Jacinthe Lafrenaye - Inscrite 24 juin 2017 18 h 19

    Marissal?

    Son sort m'intéresse peu.