Le Journal de Mourréal cesse ses activités

Média QMI a demandé au site satirique de cesser la diffusion — sur Facebook, sur le Web ou en version papier — de publications portant le nom «Journal de Mourréal».<br />
 
Photo: Facebook Média QMI a demandé au site satirique de cesser la diffusion — sur Facebook, sur le Web ou en version papier — de publications portant le nom «Journal de Mourréal».
 

Le média en ligne satirique Le Journal de Mourréal s’incline face au média qu’il pastiche. Média QMI, propriétaire du « vrai » Journal de Montréal, a déposé une demande d’injonction le 7 juillet pour tenter de mettre fin aux activités du site de fausses nouvelles humoristiques, avançant que le nom et le logo du Journal de Mourréal engendraient de la confusion auprès des lecteurs.

Le Journal de Mourréal a annoncé sa capitulation par le biais de sa page Facebook : « Je concède la victoire à l’empire Québecor avant de finir complètement cinglé dans un asile psychiatrique ! » note l’administrateur de la page née en 2012.

« Je vais donc cesser d’utiliser tout logo, URL, compte Facebook, Twitter, etc., qui pourrait “semer la confusion chez les gens ordinaires plutôt pressés”, comme le disent si bien les avocats de Québecor », peut-on lire sur Facebook, associé à des excuses empreintes d’une pointe d’ironie.

Le Journal de Mourréal avait lancé, le 12 juillet, une campagne de financement nommée « Journal de Montréal VS Journal de Mourréal » afin de trouver les fonds nécessaires à la bataille juridique à venir. Dimanche soir, près de 2000 dollars avaient été amassés.

Le fondateur du site le Journal de Mourréal, Janick Murray-Hall, qui revendique plus de 105 000 abonnés sur Facebook, avait déjà annoncé en entrevue souhaiter que la cour tranche sur le fond, certain que la satire est un discours protégé par les lois du pays. Dimanche, la dernière nouvelle satirique du site pouvait se lire « Poursuivie par Québecor pour une tache de ketchup sur son t-shirt qui ressemble au logo du JDM ».

6 commentaires
  • Marc Leclair - Inscrit 17 juillet 2016 20 h 18

    "...fausses nouvelles humoristiques, avançant que le nom et le logo du Journal de Mourréal engendraient de la confusion auprès des lecteurs."

    - Ca en dit long sur la qualité du Journal de Montréal et de ses lecteurs.

    • Jacques Patenaude - Abonné 18 juillet 2016 10 h 40

      Est-ce la preuve que les lecteurs du journal de Montréal sont tous des demeurés. Prenez par exemple la mairesse de Paris qui s'est fait prendre!

      Je trouve méprisant un tel commentaire. Un pastiche bien monté peut tromper même les lecteurs de "grande qualité". Mieux vaut reconnaitre un pastiche bien fait que de mépriser ceux qui se font prendre.

    • Marc Leclair - Inscrit 18 juillet 2016 13 h 32

      Le Journal de Montréal est un ramassis de chroniques de chiens écrasés.
      Alors on repassera pour les lecteurs de "grande qualité".

  • Normand Carrier - Abonné 18 juillet 2016 07 h 10

    Cela en dit long sur la confusion des genres ....

    Les histoires de sexe entre Anne-Marie Dussault et Gaétan Barrette perdurent encore après un an et certains n'ont pas encore réalisés que ces rumeurs venaient de ce duo humoristique qui se servait du Journal de Mourreal ......
    Cela en dit long sur la crédulité des gens .....

    • Marc Leclair - Inscrit 18 juillet 2016 09 h 12

      Cela en dit surtout long sur les intérêts des lecteurs.

  • Denis Tremblay - Inscrit 18 juillet 2016 14 h 56

    La Prêche Peluche

    Ça ferait un bon nouveau nom pour un journal sur le Web... ;)