«Le Journal de Montréal» veut la fermeture du «Journal de Mourréal»

MédiaQMI demande au site satirique de cesser la diffusion — sur Facebook, sur le Web ou en version papier — de publications portant le nom Journal de Mourréal.
Photo: Facebook MédiaQMI demande au site satirique de cesser la diffusion — sur Facebook, sur le Web ou en version papier — de publications portant le nom Journal de Mourréal.

Le Journal de Montréal exige la fermeture du Journal de Mourréal, média parodique qui reprend les codes graphiques du quotidien montréalais et tire donc profit illégalement de sa notoriété, selon MédiaQMI.

Le propriétaire du Journal de Montréal a déposé une demande d’injonction permanente et de reddition de comptes à la Cour supérieure le 7 juillet. MédiaQMI souhaite que le média satirique mette fin à ses activités dans leur forme actuelle et demande que Le Journal de Mourréal lui fasse état des profits qu’il engrange.

Photo: Facebook L'une des premières pages du journal satirique

Avec ses titres comme « Il vend son pancréas pour venir en aide à Nathalie Normandeau » ou « Pas encore âgée d’un mois, la fille de Price attire déjà les dépisteurs », Le Journal de Mourréal attire entre 1,5 et 3 millions de visiteurs par mois. Son propriétaire, Janick Murray-Hall, a déjà déclaré publiquement que son média est profitable financièrement. Or, « il existe un risque probant de confusion entre Le Journal de Montréal et le Journal de Mourréal », fait valoir MédiaQMI, qui estime que les ressemblances ont été conçues « dans le but précis de confondre les consommateurs et d’accaparer l’achalandage associé au Journal de Montréal ».

Confusion

Toujours selon la poursuite, les nombreuses ressemblances entre les deux médias, qui ont des noms, des logos et un graphisme semblables, créent de la confusion chez les lecteurs. Aussi l’utilisation de la marque de commerce Le Journal de Montréal par Le Journal de Mourréal constitue-t-elle de la contrefaçon, estime MédiaQMI, qui invoque la Loi sur les marques de commerce pour appuyer ses allégations.

Dans la poursuite, MédiaQMI demande au média parodique de cesser la diffusion — sur Facebook, sur le Web ou en version papier — de publications portant le nom Journal de Mourréal ou utilisant les termes « Journal », « Montréal » et « Mourréal ».

La demande d’injonction fait suite à des mises en demeure déjà transmises à Janick Murray-Hall, un résidant de Québec. Québecor Groupe Média, qui est propriétaire du Journal de Montréal, a refusé de commenter la poursuite judiciaire. Janick Murray-Hall n’était pas disponible pour discuter de la poursuite mardi. Sur sa page Facebook, il a déjà exprimé sa colère quant à de présumées menaces de poursuites de la part du quotidien La Presse à l’endroit du site satirique La Presse Plusse. Comme le média satirique La Paresse, le site de La Presse Plusse n’existe plus.

3 commentaires
  • Marc Leclair - Inscrit 12 juillet 2016 23 h 39

    Un journal étant une parodie de lui-même, parodié. Intéressant!

  • Jean-Marc Chevalier - Abonné 13 juillet 2016 11 h 52

    Ils vont faire comment pour distinguer lequel doit être fermé?

    • Nicole D. Sévigny - Abonnée 13 juillet 2016 15 h 48

      " JMC Si j'étais vous, je délaisserais le Devoir et m'abonnerais au Journal de Mourréal...plus dans vos cordes.