Le Déclin, Starmania et Point de mire entrent dans le patrimoine audiovisuel canadien

C'est ce soir que se tiendra à Ottawa le Gala des oeuvres magistrales 2004, organisé par le Trust pour la préservation de l'audiovisuel du Canada, qui choisit chaque année une douzaine d'oeuvres faisant partie du patrimoine culturel canadien.

Parmi les oeuvres choisies cette année, on retrouve le film Le Déclin de l'empire américain, le disque Starmania de 1978, la série de la CBC des années soixante-dix The Beachcombers et la célèbre série Point de mire de René Lévesque diffusée à la fin des années cinquante.

Le Trust a été créé en 1996 grâce à la collaboration de Patrimoine Canada, des Archives nationales du Canada et de plusieurs entreprises du secteur privé. Le Trust identifie les oeuvres marquantes du domaine audiovisuel, les déclare « patrimoine culturel canadien » et s'entend avec ses partenaires pour que les oeuvres sélectionnées fassent l'objet d'une attention particulière, en les préservant dans les archives, en les restaurant et en trouvant de meilleures façons de les mettre en valeur et de les diffuser.

Le comité de sélection des oeuvres comprend, entre autre, David Novek, de Novek Communications, Sandra Macdonald, la directrice générale du Fonds canadien de télévision, et Howard Fink, de l'université Concordia.

Trente-six oeuvres classées

Depuis 2000, le Trust pour la préservation de l'audiovisuel a ainsi « classé » 36 oeuvres dans les quatre grandes catégories: le film, la télévision, la radio et l'enregistrement sonore et la musique. Parmi les oeuvres déjà classées, on trouve, par exemple, le disque Lindbergh de Charlebois/Forestier en 1968, l'enregistrement des Variations Goldberg par Glenn Gould en 1955, les films Mon oncle Antoine et Goin'Down the Road, les émissions Femmes d'aujourd'hui, La Famille Plouffe, Cré Basile et SCTV.

Pour 2004, le jury a choisi, dans la catégorie film, Le Déclin de l'empire américain (1986), Nobody Waved Good-bye, de Don Owen (1964), et le court métrage The Street, de Caroline Leaf (1976).

Dans la catégorie télévision ont été choisis les séries The Beachcombers et Point de mire ainsi que le 8e match de la série de hockey Canada/URSS de 1972!

Dans le domaine de la radio ont été choisis Anthology 1954-1985, de la CBC, Radio-Bigoudi, de Guy Maufette, et l'ensemble de son oeuvre à Radio-Canada (1955-1957), et La cloison, de Jacques Languirand (Radio-Canada, 1971).

Dans le domaine de l'enregistrement sonore ont été choisis Starmania, l'enregistrement de la Symphonie no 2 de Malher par Maureen Forrester en 1958, et les enregistrements du ténor Henry Burr, du début du siècle.