Télévision - Radio-Canada devance la diffusion d'un documentaire sur Claude Ryan

Tout au long de la journée d'hier, la mort de Claude Ryan a entraîné plusieurs modifications à la programmation des stations de radio et de télévision. Mais Radio-Canada rendra un hommage encore plus imposant dimanche prochain à l'ancien directeur du Devoir et ancien chef du Parti Libéral du Québec, avec la présentation d'un documentaire de deux heures trente lors des Beaux Dimanches.

Ce documentaire, préparé par Jean-François Lépine et réalisé par Jean-Luc Paquette, était en production depuis plusieurs mois et il devait être diffusé plus tard à une date qui n'était pas encore fixée. Radio-Canada a donc décidé de devancer la diffusion, compte tenu des événements.

L'oeuvre, intitulée Claude Ryan, un homme engagé, est ambitieuse: une vingtaine d'heures d'entrevues, plus de 700 pièces d'archives et les témoignages de personnalités prestigieuses. «C'est plutôt un documentaire historique sur l'évolution du Québec depuis cinquante ans» explique Jean-François Lépine au Devoir, «parce que M. Ryan a été lié aux événements majeurs de notre histoire».

L'animateur de Zone libre explique que, depuis longtemps, il tente de convaincre Radio-Canada de «rassembler la mémoire vive des gens qui ont bâti le Québec».

«J'avais fait des entrevues avec Pierre Trudeau pour ses mémoires dans les années 90, explique-t-il. Je crois que Radio-Canada doit faire ce travail de mémoire. Aux funérailles de M. Trudeau j'ai proposé à M. Ryan de faire ce travail télévisuel avec lui. Il a accepté, et je dois dire qu'il a joué le jeu au maximum, sachant d'avance que je n'allais pas seulement interviewer ses amis. Je crois que c'est la première fois qu'il se confiait autant.»

Les entrevues avec Claude Ryan ont été réalisées à l'hiver et au printemps dernier. En plein milieu du projet, Claude Ryan avait d'ailleurs été victime d'un accident cérébro-vasculaire, mais on a pu terminer les entrevues par la suite.

L'émission présente également des témoignages exclusifs d'une trentaine de personnalités, dont certains personnages politiques importants: Brian Mulroney, Jean Chrétien, Marc Lalonde, Jacques Parizeau, Claude Charron, Claude Castonguay, Marc-Yvan Côté, Jean Allaire et autres. On a également recueilli les témoignages de journalistes comme Michel Roy, Jean-Claude Leclerc et Gérald LeBlanc, et des membres de sa famille.

L'équipe de production du documentaire apprenait en décembre que M. Ryan était atteint d'un cancer sans issue. «Il nous a demandé la permission de repousser la diffusion après sa mort», explique Jean-François Lépine. «Au début janvier, nous lui avons fait parvenir une cassette, mais il n'a jamais pu voir le document...»

Claude Ryan, un homme engagé sera présenté dimanche 15 février à 19h30 lors des Beaux

Dimanches.