À voir à la télévision le jeudi 12 février - Dernières angoisses

Dès le premier épisode on sent que les histoires seront, encore une fois, bien tordues. Et visiblement, l'auteure Fabienne Larouche adore créer un stress chez le téléspectateur! Ce soir, donc, la psychologue Anne Fortier rend visite en prison au psychopathe Tétreault, «vedette» de la série précédente, et la relation entre Fortier et ce dernier continuera à se compliquer tout au long des huit émissions de cette série.

Par ailleurs, un des policiers, Parent (François Chénier), se marie, mais la noce sera perturbée par un appel qui envoie l'escouade cueillir un individu très bizarre, hagard, qui parle une langue inventée et chez qui on découvre un cadavre dans le grenier.

Bref, ce n'est que le début. Mais c'est la fin aussi... puisque cette cinquième série de Fortier sera la dernière. Le système est maintenant bien rodé; il s'est vraiment mis en place dans la deuxième série, où l'auteure a pris l'habitude de présenter trois enquêtes par série. Dans celle-ci, la première enquête occupera les trois premiers épisodes, la deuxième, qui portera sur la disparition d'un enfant, deux épisodes, et la dernière enquête de trois épisodes promet une finale spectaculaire où le fantastique doit jouer un rôle, paraît-il.

Ce thriller a vraiment remporté la faveur du public puisque, depuis une demi-douzaine d'années, Fortier demeure l'émission la plus écoutée de l'hiver. Il arrive que le scénario présente des invraisemblances, mais voir évoluer les personnages, particulièrement les policiers autour d'Anne Fortier, est un plaisir renouvelé. Dans huit semaines, donc, l'aventure se termine... à la télévision. Car il est question de faire revivre le personnage au cinéma.

Fortier V

TVA, 21h