L’écoute en direct continue de chuter dans le monde

Au Canada, 60% des jeunes adultes ont regardé la télévision sur Internet au cours du dernier mois. Seulement 6% des Français ont pris cette habitude.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Au Canada, 60% des jeunes adultes ont regardé la télévision sur Internet au cours du dernier mois. Seulement 6% des Français ont pris cette habitude.

Paris — Les téléspectateurs ont encore réduit en 2015 le temps consacré à l’écoute de la télévision en direct, surtout les jeunes, qui privilégient de plus en plus d’autres usages, selon une étude portant sur 88 pays dévoilée lundi au MIPTV à Cannes.

L’an dernier, le temps consacré en moyenne à l’écoute en direct est ainsi passé dans le monde de 3 h 17 à 3 h 14 par jour. Une tendance encore plus nette chez les jeunes, avec 2 h 04 d’écoute en direct par jour, soit dix minutes de moins qu’en 2014, d’après cette étude Eurodata.

Cette décrue, reflet de la concurrence d’Internet, masque de grandes disparités, avec une croissance des temps d’audience en Afrique notamment. La durée d’audience aux États-Unis (4 h 29) reste près de deux fois supérieure à celle de l’Asie (2 h 32), contre 3 h 55 en Europe.

Surtout, l’audience de la télévision sur Internet grimpe en flèche, même si la France reste très en retard par rapport aux États-Unis ou au Canada.

Aux États-Unis, la télévision en direct ne représente plus que 47 % du temps passé devant des programmes télévisés, de plus en plus regardés en différé et en ligne.

Tous les pays ne vont pas au même rythme : alors qu’au Canada, 60 % des jeunes adultes ont regardé la télévision sur Internet au cours du dernier mois, seulement 6 % des Français ont pris cette habitude.

Ces pratiques sont tirées par l’augmentation des équipements : par exemple, 60 % des Français ont un téléphone intelligent.

Ces nouveaux usages de la télévision sont peu à peu pris en compte dans les mesures d’audience : 7 pays — dont la France en 2016 — ont prévu d’intégrer prochainement l’audience télévisée des quatre écrans (téléviseur, ordinateur, téléphone intelligent, tablette) aux mesures habituelles.

L’an dernier, le Nouvel An chinois, diffusé sur la télévision chinoise CCTV, a réuni 151 millions de téléspectateurs, battant encore le record du programme le plus regardé dans le monde. Aux États-Unis, les Oscar restent le programme le plus regardé de l’année.

1 commentaire
  • Colette Pagé - Inscrite 5 avril 2016 10 h 33

    La stagnation de Radio-Canada !

    Se pourrait-il que les télévisions en général et perticulièrement le télévision d'État tarde à se renouveler par manque d'audaces et surtout d'idées.

    Comment expliquer qu'au lieu de se démarquer des télédiffuseurs privés, Radio-Canada tente de les imiter par des émissions légères sans véritables contenus.

    Pas d'émissions littéraires, pas de débats ou d'émission d'informations, aucune émission aux heures de grande écoute comme Borgen, The Killing ou The Bridge
    qui en plus de divertir informe et contribue à l'éducation des téléspectateurs.

    Pourtant, dans cette démarche de renouvellement, les décideurs pourraient s'inspirer des émissions françaises et des émissions des pays scandinaves notamment en France pour les publicités qui sont présentées à la fin et au début des émissions.