En bref: Journalisme - Examen de conscience

Le Conseil de presse du Québec (CPQ) entreprend une évaluation serrée du traitement médiatique réservé aux événements survenus à la résidence Saint-Charles-Borromée à Montréal avant les Fêtes.

Cette procédure exceptionnelle est motivée par le grand nombre de critiques adressées aux médias d'information lors de ces événements, le premier ministre Charest lui-même montrant du doigt le travail des médias. Le Conseil de presse a formé trois comités de trois membres chacun, l'un pour analyser la couverture de la presse écrite, un autre pour le traitement radiophonique et un troisième pour la couverture télévisée. Quelques personnalités de l'extérieur du CPQ sont invitées à siéger à ces comités, dont Diane Lavallée, présidente du Conseil du statut de la femme, Nicole Malo, curatrice publique du Québec, Renaud Gilbert, ombudsman de Radio-Canada, Daniel Jacoby, ex-protecteur du citoyen, et Florian Sauvageau, du Centre d'études sur les médias.

Trois membres du Conseil de presse vont également siéger à l'un ou l'autre des comités, dont Kathleen Lévesque du Devoir et Jacques Pronovost de La Voix de l'Est. Le Conseil fera connaître les résultats de son analyse à la fin de février.