Le costumier de Radio-Canada est sauvé

Le costume de Bobino fait partie de l’énorme stock accumulé depuis des décennies par le diffuseur.
Photo: ARTV Le costume de Bobino fait partie de l’énorme stock accumulé depuis des décennies par le diffuseur.

Le costumier de Radio-Canada est sauvé. La gestion de l’énorme stock de costumes accumulés depuis des décennies par le diffuseur sera confiée à un organisme sans but lucratif.

Les détails du plan de sauvetage et de redéploiement du costumier seront fournis lundi prochain dans le cadre d’une conférence de presse appelée par la Ville de Montréal et Radio-Canada.

« Vous savez qu’on s’est battu bec et ongles pour protéger le costumier de Radio-Canada, a expliqué le maire Denis Coderre mercredi matin. Alors, en collaboration avec le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal, on a créé un [organisme] et on joue un rôle de premier plan là-dedans et puis, on va faire une annonce pour sauver justement le costumier. »

Le maire a aussi précisé qu’il ne pourrait être présent pour l’annonce en raison d’un conflit d’horaire. Manon Gauthier, responsable de la culture au comité exécutif, y sera pour représenter la Ville, tout comme le vice-président de Radio-Canada, Louis Lalande.

La rencontre est convoquée dans l’édifice Gaston-Miron, ancienne bibliothèque municipale située rue Sherbrooke, en face du parc Lafontaine. Il a été impossible de confirmer si les costumes seront bel et bien installés dans le sous-sol de cet édifice, comme le veut une rumeur.

Entreprise

La Corporation de développement économique communautaire Centre-Sud/Plateau Mont-Royal (CDEC) participe au sauvetage et à l’exploitation du lieu de mémoire textile. Une entreprise existe du nom du Grand Costumier depuis juin dernier. Les administrateurs, dont Luc Rabouin, directeur général de la CDEC, appartiennent à différents organismes. Aucun membre contacté par Le Devoir n’a voulu accorder d’entrevue, ni Radio-Canada d’ailleurs.

La société d’État a annoncé son intention de se départir de son costumier il y a un peu plus d’un an, en novembre 2014. La décision est liée aux compressions budgétaires et à la diminution croissante des productions maison.

L’atelier situé dans la tour de l’Est n’offrait plus de service de location ou de fabrication depuis décembre dernier. Il a cessé toutes ses activités en mars. Le diffuseur lui-même cherche à se départir de son gratte-ciel et de ses terrains pour devenir locataire de nouveaux espaces au centre-ville de Montréal.

L’entrepôt de costumes de Radio-Canada/CBC à Montréal est considéré comme la plus vaste collection de costumes de scène d’Amérique du Nord. On y retrouve quelque 70 000 costumes et 20 000 accessoires classés par époque et par thème. Le costumier a vu le jour dans les années 1960. Il a commencé à louer ses vêtements et accessoires pour des productions externes dans les années 1990.

Du lot, 143 costumes dits patrimoniaux ont déjà été incorporés aux collections du Musée de la civilisation de Québec. Les trésors muséifiés comprennent les costumes des émissions pour enfants Bobino et de La Souris verte, la robe de Franfreluche, l’habit de Séraphin Poudrier et la robe de sa femme, Donalda, des Belles histoires des pays d’en haut, mais aussi les vestons bleu poudre des animateurs de La soirée du hockey.

À voir en vidéo