Louis Lalande devient directeur général de l'information à Radio-Canada

Louis Lalande était directeur général de la production technique de la télévision de Radio-Canada et, parmi les candidats potentiels à la succession de Claude St-Laurent, c'était un des moins connus du grand public.

Cette nomination vient mettre un terme à de nombreux mois de rumeurs, alors qu'une firme de chasseurs de têtes et un comité interne de la haute direction de Radio-Canada ont longuement travaillé pour trouver la perle rare.

Selon les informations du Devoir, le grand patron de la télévision française, Daniel Gourd, aurait bien aimé pouvoir convaincre Suzanne Gouin, l'actuelle présidente de TV5, de prendre ce poste, mais peine perdue.

Les candidatures de Réal Germain, actuellement à TVA, et de Pierre Duhamel, de Transcontinental, ont été envisagées. Tout au long du processus, sont également revenus les noms de Alain Dubuc, l'éditeur du Soleil, et de Marc Blondeau, l'éditeur de L'Actualité. L'ancien directeur des nouvelles Jean Pelletier a également été contacté, mais sa candidature aurait été écartée par Daniel Gourd.

Radio-Canada n'est peut-être pas parvenue à convaincre quelqu'un de l'extérieur, mais M. Lalande n'est sûrement pas un néophyte en information. Âgé de 50 ans, il travaille à Radio-Canada depuis 1979, à l'exception d'une parenthèse dans les années 90 où il a particulièrement dirigé LCN à TVA.

À Radio-Canada, il a été réalisateur-coordonnateur du Point; coordonnateur d'émissions spéciales comme les soirées électorales et directeur général de la production technique depuis 1998; il a également piloté d'importantes transformations des infrastructures, avec le nouveau Centre de l'information et le nouveau Centre de production des dramatiques.

M. Lalande, qui refusait d'accorder des entrevues aux médias hier, aura la lourde tâche de revoir encore les émissions d'information, alors que les nouveaux bulletins de nouvelles de la télévision de Radio-Canada ont soulevé beaucoup de controverse l'automne dernier.

Son poste de directeur général de la production technique a été attribué hier même à Peter St-Onge, un cadre de Radio-Canada dont plusieurs tâches précédentes avaient trait à la gestion financière.