Deux journalistes inculpés de «terrorisme»

Diyarbakir — Un tribunal turc a décidé lundi de maintenir en détention deux journalistes britanniques travaillant pour Vice News arrêtés la semaine dernière, les inculpant d’« activités terroristes », a constaté un correspondant de l’AFP. Jake Hanrahan, Philip Pendlebury et leur traducteur irakien ont été accusés par un tribunal de Diyarbakir, dans le sud-est en majorité kurde, de « participer à des activités terroristes » pour le compte du groupe État islamique (EI). Aucun détail sur leurs liens présumés avec EI n’a filtré. Selon certaines informations, la police a arrêté les journalistes après avoir été informée de leur présence dans la région, secouée par des violences entre les forces de sécurité turques et les rebelles kurdes, et a confisqué les images qu’ils avaient prises. La chaîne a précisé dans un communiqué que, selon certaines sources, ils avaient été arrêtés pour avoir filmé sans autorisation gouvernementale, mais qu’ils avaient ensuite été « accusés de soutenir le soi-disant État islamique ».

À voir en vidéo