À voir à la télévision le lundi 5 janvier - L'art d'écrire un bon scénario

À côté des multiples niaiseries diffusées par la télévision américaine, il existe quelques joyaux dont la fascination demeure intacte. Ainsi en est-il de Six Feet Under, cette série de la chaîne HBO qui est sûrement une des meilleures productions des dernières années (avec 24 heures chrono).

Six pieds sous terre, dont Séries+ a diffusé la première saison de 13 épisodes, c'est d'abord un scénario hors pair: on a l'impression de retrouver à chaque nouvel épisode les membres de la famille Fisher comme s'il s'agissait de vieux amis, des personnages denses, complexes, intéressants, attachants, drôles et vrais.

La série, écrite par Alan Ball, qui avait également écrit le scénario du film American Beauty, raconte l'histoire d'une famille propriétaire d'un salon funéraire qui décide de poursuivre le travail après la mort du père au lieu de vendre l'entreprise. Chaque nouvel épisode s'ouvre sur un décès et sur l'arrivée d'un nouveau corps à embaumer. La force de la série est de faire côtoyer de façon naturelle la mort et ses forces obscures et la vie dans ses énergies les plus vives: le plaisir, la sexualité ou l'amour.

Même s'il est mort, le père intervient d'ailleurs constamment dans l'histoire, par exemple pour conseiller ses fils sur la marche à suivre. En plus de faire côtoyer la vie et la mort de façon audacieuse, l'histoire explore plusieurs thèmes: la mère qui veut refaire sa vie amoureuse malgré ses principes sévères, David le fils qui apprend à affirmer son homosexualité, son frère Nat et sa relation passionnelle avec Brenda, le petite soeur Claire avec encore un pied dans la révolte adolescente... Séries+ entreprend cette semaine la diffusion en français de la deuxième saison de 13 épisodes (aux États-Unis, HBO en est à la troisième saison).

Six pieds sous terre

Séries+, 22h