À voir à la télévision le vendredi 9 janvier - Pierre par pierre

Ils sont encore nombreux à croire que les pyramides d'Égypte furent construites par des extraterrestres, explication commode et simpliste devant la majestuosité de tels temples conçus pour la gloire et l'immortalité des pharaons. Même si tous les mystères de ces ingénieux bâtisseurs ne sont pas encore percés par les égyptologues, la thèse des soucoupes volantes a du plomb dans l'aile...

La Grande Pyramide, une luxueuse production de la BBC, propose des explications qui vont plaire davantage aux esprits cartésiens et curieux, ainsi qu'aux ingénieurs patentés. Adoptant le ton du conte et les moyens imposants de la fiction, ce documentaire relate la longue construction de la pyramide de Gizeh à travers le destin d'un de ses artisans, prénommé Nakht, personnage inventé à partir de faits scrupuleusement exacts. Pour le pharaon Kheops, il ne fallait pas moins de 25 000 hommes et 18 ans de travail afin de construire ce qui allait être, jusqu'en 1889, année de l'inauguration de la tour Eiffel, la plus haute structure du monde.

Grâce à d'impressionnantes techniques d'images numériques, orchestrées par les artisans de Gladiator de Ridley Scott, l'immense chantier, situé comme il se doit en plein désert, s'anime avec un réalisme parfois saisissant. On découvre ainsi les techniques et les méthodes utilisées pour transporter des blocs de calcaire, qui pesaient parfois plus de deux tonnes, tout en présentant la vie quotidienne qui régnait autour de ce tombeau aux dimensions démesurées.

Même si le ton de la narration, empesé et faussement dramatique, suscite plus la rigolade que l'introspection, ce documentaire présente un survol de la grandeur du génie humain... quand celui-ci se donne la peine de célébrer la vie, et la mort, plutôt que de se faire la guerre.

La Grande Pyramide

Historia, 20h